SuperPrestige #3 - Ruddervoorde: De Boer et Van der Poel pour un dimanche batave

Catégories : Cyclo-cross

superprestige_logo.jpgLes températures se refroidissent, la pluie fait son office, Ruddervoorde prend une vraie tournure de cyclo-cross. La semaine dernière, avec 18° pour les championnats d'Europe, les conditions relevaient plus d'une étape du Tour de France semi-montagnarde que de labourés. Cet après-midi, il fallait être costaud, mais aussi doté d'un certain équilibre pour espérer remporter la troisième manche du SuperPrestige en Flandre Occidentale. C'est ce que faisaient les Sophie De Boer, chez les dames, et Mathieu Van Der Poel chez les élites. La première dans un cavalier seul, le second dans un mano à mano avec le champion du Monde, Wout Van Aert.

.

La course des Dames: Cavalier seul de Sophie De Boer

Si Sanne Cant devait s'imposer la veille du côté de Saint-Nicolas, elle ne fut pas à la fête ce dimanche à Ruddervoorde. Sans toutefois démériter, la championne de Belgique ne pouvait rien faire contre la néerlandaise Sophie De Boer, qui y allait d'un cavalier seul, prenant la tête du cross dès le premier circuit. Mais avant tout, ce fut Ellen Van Loy qui allait mettre le feu aux poudres, dès le départ. Malheureusement pour cette dernière, elle ne pouvait tenir, et l'accélération de De Boer, puis le retour de Sanne Cant, avaient raison de ses velléités. Une fois la Néerlandaise en tête de course, personne ne réussissait à combler le trou, y compris Sanne Cant, sans doute payant ses efforts de la veille, à Saint-Nicolas. Un moment aux commandes, dès le premier virage, la championne du Luxembourg, Christine Majerus, devait très vite déchanter, tout comme la jeune Jolien Verchueren, jamais dans le coup à Ruddervoorde. Soulignons la bonne tenue de l'Italienne Alice Maria Arzuffi, échouant aux portes du podium.

cyclisme,cyclo-cross,ruddervoorde,superprestige,van der poel,van aert,sweeck
Le podium

La course des Élites: Mathieu Van Der Poel en forme, malgré des erreurs

On sait que les duels Van Aert- Van Der Poel constituent la majeure partie des cross du moment. Ce fut encore le cas lors de cette manche du SuperPrestige de Ruddervoorde. Certes, la concurrence -s'il en est- essayait de les surprendre, mais cela relève de l'utopie, dès lors que le champion du Monde décide de prendre la direction de la course, dès l'entame du cross. Le "petit roquet", Lars van der Haar, tentait bien une escapade, mais il fut très vite muselé, tout comme Michaël Vanthourenhout ou Toon Aerts. Ce fut donc Mathieu Van Der Poel qui devait faire le bon sur Wout, et poursuivait son effort. C'est ainsi qu'il se retrouvait aux commandes, obligeant Van Aert à l'effort. Certes, il n'y avait pas grand écart, de l'ordre de 5", mais en cross cela peut être long, surtout sur un tel circuit. Le duo va se reformer, va se déformer, et à terme ce fut le champion des Pays-Bas qui allait "survivre", et consolider une petite avance, qui s'agrandira -malgré des glissades et chutes (sans gravité)- en vue de l'arrivée. Comme cela devient un habitude "aussi", Wout Van Aert -en passe de revenir pour l'emballage final, croyait-on- fut victime d'un nouveau saut de chaîne. Même si Gérard Bulens -que l'on ne présente plus dans les milieux cyclistes- estimait la cause du dérailleur électronique, il nous semble que cela arrive très souvent chez le champion du Monde. Le staff mécano devrait sans doute s'intéresser de plus près à ce problème. On ne doute pas que pour les prochaines sorties, cela sera fait. Pour compléter le podium, un tout bon Laurens Sweeck -aussi malchanceux hier à Saint-Nicolas, pour le même problème que Wout, mais en début de cross-, qui mériterait une belle victoire, et puis Kevin Pauwels, qui termine aux pieds du podium. Le vainqueur du Soudal de Saint-Nicolas, Tom Meeusen, devait abandonner.

cyclisme,cyclo-cross,ruddervoorde,superprestige,van der poel,van aert,sweeck

Robert Genicot

Les résultats:

Dames:

1. Sophie De Boer en 43'31"
2. Sanne Cant à 57"
3. Ellen Van Loy à 1'04"
4. Alice Maria Arzuffi à 1'22"
5. Christine Majerus à 1'36"
6. Laura Vandonschot à 1'44"
7. Elle Anderson à1'50"
8. Alicia Franck à 2'09"
9. Joyce Vanderbeken à 2'45"
10. Loes Sels à 3'02"

Élites:

1. Mathieu Van Der Poel en 1h05'18"
2. Wout Van Aert à 29"
3. Laurens Sweeck à 54"
4. Kevin Pauwels à 1'09"
5. Jens Adams à 1'22"
6. Toon Aerts à 1'52"
7. David Van Der Poel à 2'00"
8. Tim Merlier à 2'07"
9. Klaas Vantornout à 2'11"
10. Dieter Vanthourenhout 

Photos : Photo News/Peter Deconinck

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.