Coupe du Monde #3 - Valkenburg: Van Der Poel s'impose, Van Aert chute

Catégories : Cyclo-cross

cyclisme,cyclo-cross,coupe du monde,valkenburg,van de poel,van aert,vanthourenhoutLors des deux premières manche de cette Coupe du Monde, aux Etats Unis, le champion du Monde s'était imposé, en l'absence pour blessure de Mathieu Van Der Poel. Le retour sur le continent devait nous donner un duel attendu, avec une nouvelle explication ponctuée par des infortunes. Si le vainqueur des trois dernières éditions de Valkenburg, Lars van der Haar, parvenait à imposer sa loi durant un moment, la malchance devait l'accompagner par la suite. Le duo Van Der Poel - Van Aert n'en demandait pas pus, et filait vers la victoire. A tour, les deux champions prenaient un ascendant sur celle-ci, mais une fois de plus la prise de risques venait compliquer les choses, surtout pour Wout Van Aert. Il devait chuter lors du 7è tour, étant à la poursuite du néerlandais, et ne pouvait faire mieux que second.

Comme à l'habitude, le départ était tonitruant, avec une envolée du petit van der Haar, le plus prompt dans cet exercice de la conquête du premier virage, position dominante dans les cross. Il sera accompagné, déjà, de Van Aert, Meeusen, Sweeck (qui devra perdre pied) et Vanthourenhout. Pas de nouvelle, en tête de peloton du champion des Pays-Bas, puisqu'il était pointé en 8è position, les départs ne sont visiblement pas son fort. Mais rien de bien grave, la course dure une heure, et tout peut arriver.En effet, lors de la seconde boucle, alors qu'il menait les débats, le petit "roquet" batave, Lars van der Haar, se payait un billet de parterre, et devait directement renoncer à faire la passe de quatre.

Ce ne sera pas le seul dans le cas, Sweeck n'était pas dans un bon jour, à l'inverse de Van Aert qui mettait d'emblée la pression sur ses adversaires. Il s'envolait -sur ce parcours très difficile et piègeux- vers ce qu'on pouvait deviner une nouvelle victoire. Il faisait ainsi deux tours en tête, laissant à bonne distance les autres concurrents. Mais pas assez loin, semble-t-il, pour un Mathieu Van Der Poel conquérant et prenant tous les risques, afin de recoller aux basques de notre irisé. Il le fit très bien, car ce dernier se voyait flanqué du batave. Plus loin, un quatuor, composé de Meeusen, Aerts, Vanthourenhout et Pauwels ne pouvait combler le trou sur le duo de tête. Néanmoins, le jeune Michaël Vanthourenhout se lançait à la conquête de ces derniers, et y parvenait, emmenant sur son porte bagage un Tom Meeusen "revenant" (après la claque de son directeur sportif...). A quatre en tête un moment, bien court du reste, car le champion du Monde remettait une couche et on retrouvait de nouveau un due aux commandes. Mais cela ne plaisait pas à Mathieu, qui plaçait un démarrage lors du 6è circuit.

Derrière il faut s'activer, et aussi prendre certains risques. Ce que faisait Wout Van Aert, et malencontreusement la roue avant se dérobait, et il se retrouvait à terre, emmenant Tom Meeusen dans sa chute. Van Der Poel voguait vers sa première victoire en Coupe du Monde (of course), et Michaël Vanthourenhout semblait à même de prendre un premier accessit, et donc une jolie deuxième place, mais c'était sans compter sur le retour d'un Wout Van Aert rageur. Tom Meeusen terminait quatrième, et Kevin Pauwels cinquième. Lars van der Haar prend, malgré tout, la septième place.  Un mauvais jour pour Laurens Sweeck finissant neuvième, devant Tom Merlier.

Robert Genicot

Les résultats:

1. Mathieu Van Der Poel en 1h05'11"
2. Wout Van Aert à 14"
3. Michaël Vanthourenhout à 21"
4. Tom Meeusen à 34"
5. Kevin Pauwels à 49"
6. Toon Aerts à 54"
7. Lars van der Haar à 1'07"
8. Corné van Kessel
9. Laurens Sweeck
10. Tom Merlier

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.