Tour de Wallonie - #2 : Boris Vallée se rassure en beauté face à Tom Boonen

Catégories : Route

La cuvette finale du Roeulx a fait du dégât ce dimanche sur la 2e étape du Tour de Wallonie. Une chute massive a malheureusement brisé le peloton en deux dans les cent derniers mètres... Cela n’a pas empêché le Belge Boris Vallée (Fortuneo-Vital Concept) de retrouver le succès devant le maillot jaune Tom Boonen (Etixx-Quick Step), au terme d’un sprint encore disputé mais clairement dominé par le coureur liégeois.

Déjà vainqueur à trois reprises cette saison, (deux étapes du Tour de Bretagne et une étape de la Ronde de l’Oise), Boris Vallée voulait avant tout se refaire la cerise en offrant à son équipe Fortuneo-Vital Concept, qu’il a rejoint en début de saison, un succès sur une course de catégorie .1, un niveau au-dessus de ces précédentes victoires. Et le Liégeois n’a pas manqué ce rendez-vous sur le Tour de Wallonie. Après une septième place qu’il jugeait décevante sur l’etape d’ouverture à Mettet, Vallée a repris confiance sur la deuxième étape menant vers Le Roeulx. Bien emmené dans la cuvette finale par Benoît Jarrier, le jeune coureur belge de 23 ans a réussi à dominer Tom Boonen, maillot jaune, malgré une chute massive qui a mené une trentaine de personnes au sol dont l’infortuné Enrico Gasparotto (Wanty-Groupe Gobert), victime d’une fracture de la clavicule et de la main.
 
Vallée, au loin, savourait son succès avant de grimper sur son premier podium du Tour de Wallonie : « Depuis ma première année chez les espoirs j'ai souvent couru ici. J'ai été souvent lâché et je me suis toujours dit : « je reviendrais et je gagnerai. » Je me suis bien préparé pour être performant. Il y avait beaucoup de grands sprinteurs aujourd'hui comme Tom Boonen, ce n’est pas rien. » Boris Vallée confirme en tout cas tout son potentiel sur les sprints et risque encore de se montrer d’ici la fin de saison, voire meme sur la troisième étape vers Vielsalm ce lundi.
 
Photo : Fortuneo-Vital Concept
 
0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.