CM ParaCycling Ostende: Hindricq a son billet pour Rio, Bosmans remporte la manche en C3 (photos)

Catégories : Para-Cycling

cyclisme,paracycling,ostende,hindricq,bosmans,rio,joAprès l’Afrique du Sud, début mai, et avant le Pays Basque, mi-juillet, la Coupe du Monde de Paracyclisme faisait escale en Belgique, à Mariakerke - Ostende. Trois manches devant décerner les billets pour les Jeux de Rio, cet été. Pas moins de 350 participants (314 concurrents et 42 pilotes, pour ce qui est des tandems pour moins voyants) et une fureur envie de bien, de très bien faire. De grosses délégations, de plus petites structures, mais toujours le potentiel de se surpasser. Parmi ces athlètes, nous avons rencontré deux représentants belges, Christophe Hindricq (H2) et Kris Bosmans (C3). Pour ce dernier, la victoire dans «sa» manche faisait réellement plaisir, et grâce à cela Kris espère obtenir son passeport pour Rio. Pour Christophe, la venue à Ostende signifiait un beau cadeau, car il était assuré de participer aux J.O. du Brésil. Deux rencontres empruntent de sympathie, de bonheur de vivre, et pourtant…

Kris Bosmans (C3):

cyclisme,paracycling,ostende,hindricq,bosmans,rio,jo
Toute l'émotion de Kris Bosmans après sa très belle victoire à Ostende

Vainqueur de la course en ligne dans la catégorie C3 (66,8 km), Kris Bosmans (36 ans) rayonnait de joie lors de la remise de sa belle médaille d’or, et sans doute une qualification pour les JO de RIO. Juste après la Brabançonne, la seule de la journée mais cela faisait du bien, Kris devait nous confier: «Très heureux de cette victoire, d’autant que c’est en Belgique. La course fut pratiquement parfaite, une fois à 3 devant, j’ai senti une certaine rivalité entre l’Irlandais, Eoghan Clifford, et l’Italien, Fabio Anobile. A un moment, le vainqueur du contre la montre de la veille, Clifford, me souffla danas l’oreille de tout donner. J’ai foncé et ils ne sont plus revenus. C’était la porte ouverte vers la victoire, et je peux dire que l’émotion était très forte, devant mon épouse, mes supporters et ma famille. Je ne peux décrire ce que je ressens en ce moment, mais par contre j’ai un nouvel espoir d’obtenir mon billet pour le Brésil. Je ne sais si mon succès à Ostende pourra activer la décision de la Fédération, mais mon rêve semble s’approcher. Rio est encore loin, mais je suis apte à parcourir ce chemin.»

cyclisme,paracycling,ostende,hindricq,bosmans,rio,jo 

cyclisme,paracycling,ostende,hindricq,bosmans,rio,jo

cyclisme,paracycling,ostende,hindricq,bosmans,rio,jo

Christophe Hindricq (H2)

cyclisme,paracycling,ostende,hindricq,bosmans,rio,jo

Pour un autre membre de l’équipe nationale belge, la semaine à Ostende fut déjà un grand succès. En effet, Christophe Hindricq (51 ans) affichait une mine réjouie -mais on nous dit que cela ne change pas de la vie de tous les jours- puisqu’il venait d’apprendre qu’il pouvait fermer ses valises pour se rendre à Rio. Certes, les prestations du Wallon (Saint-Ghislain) ne furent pas au top sur la Côte belge, même si ses résultats ne doivent rien au hasard, car la concurrence était de très haut niveau. Une huitième place en contre la montre (16,7 km), une sixième en ligne (41,8 km) et malheureusement un problème mécanique pour le relais. N’empêche la coach fédérale, Hélène Vander Massen s’associait à cette sélection, vu les efforts constant de Christophe. Ce dernier se plaisait à réaffirmer -comme il le fait depuis 2000, et ses premières participations en handisport- qu’il est un sportif de haut niveau, et que tous les athlètes présents à Ostende méritent bien plus que de la pitié. «Depuis deux jours le moral est d’enfer, en effet j’ai reçu la confirmation de ma sélection pour Rio. C’est génial, tout en pensant avoir fait le gros du travail, mais avec ces désignations on ne sait jamais. La préparation fut bonne, depuis le début de la saison, et je pense que je vais encore monter en puissance d’ici l’été. C’est très difficile de rouler sur nos drôles de machines, d’autant que nous n’avons pas de suspension (amortisseurs), et vu notre positon allongée sur le dos à même le sol, la moindre imperfection du revêtement nous le ressentons dans tout le corps. Cette qualification je la dédie à mes filles, qui sont mon rayon de soleil, et j’espère qu’elles sont fières de leur papa, même s’il est en chaise roulante (rires). Maintenant qu’on a le billet, il n’y a plus qu’à… Mais sachez que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour monter sur un podium, c’est mon veux le plus cher.» Crois bien Christophe, que nous te supporterons de Belgique pour, qu’en effet, tu fasses mieux que de terminer aux portes du podium.

cyclisme,paracycling,ostende,hindricq,bosmans,rio,jo

cyclisme,paracycling,ostende,hindricq,bosmans,rio,jo
 Christophe avec sa coach Hélène

Vous pouvez retrouver l'album photos des ParaCyclisme d'Ostende en suivant ce lien

Tous les résultats de la Coupe du Monde d'Ostende ICI

Entretiens et photos: Robert Genicot

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.