3 Jours La Panne-Coxyde - #2: Elia Viviani souffle Marcel Kittel et Alexander Kristoff à Oostduinkerke

Catégories : Route

cyclisme,3 jours de la panne,oostduinkerke,kittel,viviani,kristoffUne seconde étape destinée aux sprinters, avec ce retour vers la Côte, au départ de Zottegem. En effet, généralement l'étape de Coxyde (Oostduinkerke) se termine par un sprint massif, sur la très longue ligne droite de l'avenue Léopold II. Et cette édition ne fut pas en reste. Dès le dernier échappé repris, les équipes des rapides du peloton faisaient leur travail. A ce petit jeu, le plus fort fut l'Italien Elia Viviani, qui devançait à même la ligne Marcel Kittel. Le porter du maillot de leader, Alexander Kristoff terminant le podium.

Une fois n'est pas coutume, un équipier de la formation belge Lotto-Soudal allait prendre les devants et lancer la seconde étape des 3 Jours de La Panne-Coxyde, en l’occurrence Pim Lightart. certes, ce dernier allait recevoir de l'aide pour lutter contre le vent au retour vers la Côte belge, et la sympathique ville de Coxyde. C'est ainsi qu'un groupe va se former, et on retrouvera huit hommes aux commandes. Bert Van Lerberghe (Topsport Vlaanderen-Baloise), Ligthart (Lotto-Soudal), Ivar Slik (Roompot), Tenbrock (Stölting), Morice (Direct Energie), Tonelli (Bardiani), Zilioli (Nippo) et Stasj (Gazprom). Ceux-ci n'iront pas jusqu'au bout, et on va écumer ce groupe.

Des chutes, il y en aura encore ce jour, et pourtant la pluie n'était pas de la partie. Belletti sera conduit à l'hôpital. Des abandons également, comme l'un des animateur -malheureux du final d'hier- Rowe, qui quittera la course, estimant avoir assez fait de kilomètres, en préparation du Tour des Flandres de dimanche.

Pour la rentrée vers Coxyde, nous trouons trois hommes aux commandes, à savoir Van Lerberghe et les Néerlandais Ligthart et Slik qui comptent une avance de 2'33". Au jeu des sprints bonifications, Van Lerberghe remportera le maillot des bonus sprints. Le regroupement général s'effectuera à moins de 15 km de la fin, soit en vue du dernier tour. Sky (Viviani) emmène le peloton d'un côté de la route, et les Etixx-Quick Step (Kittel) de l'autre. Un très long sprint massif se prépare au boute de l'avenue Léopold II à Oostdinkerke-Coxyde. Les Lotto (Greipel) viennent aux avants-postes, ainsi que Direct Energie (Petit), et c'est Viviani, à même la ligne, qui prend de vitesse Kittel, emmenant le sprint dans les 200 derniers mètres.

Robert Genicot à Coxyde - Photos © Jessica Loiseau

Les résultats:

Ce qu'il a dit: Le vainqueur Elia Viviani

"Nous avons de solides gaillards dans l'équipe, et ils m'ont très bien aidé à cette victoire. Déjà ce matin, ils m'avaient soufflé dans l'oreille, aujourd'hui c'est pour toi, on va faire le nécessaire pour que tu nous ramène le bouquet. Je ne pouvais pas les décevoir, d'autant qu'ils firent un travail énorme, en me poussant à la victoire. De plus, comme je ne pouvais les décevoir, j'ai réalisé un sprint parfait. Je ne suis pas trop déçu de ne pas être dans la sélection pour le Tour des Flandres de dimanche, je regarderais à la TV et suis certain que l'équipe fera de son mieux."

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.