Mondiaux de cyclisme sur piste : De Ketele sauve le bilan belge avec sa médaille de bronze

Catégories : Piste

A cinq mois des Jeux olympiques à Rio de Janeiro, l'équipe belge de cyclisme sur piste ne s'est pas forcément rassurée sur ses ambitions de médailles. A l'occasion des championnats du monde sur l'anneau de Londres, quatre ans après les Olympiades britanniques, les hommes du plat pays n'ont pu obtenir qu'une médaille de bronze, via Kenny De Ketele sur la course aux points, et ont connu des difficultés sur l'omnium, tant chez les dames que chez les hommes.

C'est une nouvelle fois le vétéran de la sélection, Kenny De Ketele, qui a montré la voie à suivre aux jeunes à l'occasion de la course aux points. Sur cette épreuve de régularité, le pistard belge a suivi le bon groupe pour prendre un tour sur le peloton et ainsi obtenir des points essentiels dans la course au podium. Le coureur d'Audenaerde s'offre ainsi sa troisième médaille sur les Mondiaux sur piste, quatre ans après son titre mondial sur le madison et une médaille de bronze obtenue... aussi sur la course aux points. "Je suis heureux d'encore être capable d'aller chercher un succès en individuel", explique l'homme habitué aux duos, que ce soit sur la course à l'américaine ou sur les fameux Six Jours hivernaux. "Je place depuis des années la Belgique sur la carte. Je vois beaucoup de jeunes venir et partir. Kenny reste bien présent", rigolait-il au micro de la VRT après son podium.

Malheureusement, le scénario de 2012 ne se répétait pas pour le pistard de 30 ans. Associé à Moreno De Pauw sur la course à l'américaine, De Ketele affirme qu'une médaille était possible sur une telle course, mais une chute de la Colombie a eu raison des ambitions belges. "Ce n'était pas assez dur, pas assez rapide. C'était très étrange", disait De Ketele à l'antenne de Sporza. "On viendra pour un podium une autre fois", lançait De Pauw, visiblement déçu de cette septième place.

cyclisme,piste,championnats du monde,mondiaux,poursuite,vitesse,keirin,scratch,omnium,kenny de ketele,jolien d'hoore,jasper de buyst

Du côté de l'omnium, la déception était aussi palpable. Chez les messieurs, Jasper De Buyst, vainqueur de la Coupe du monde de la discipline l'an dernier et seulement huitième durant ces Mondiaux, a confirmé après la première journée de compétition qu'il n'avait "pas d'énergie dans les jambes", et qu'il avait du mal à l'expliquer. "La deuxième journée fut meilleure. Mais c'était juste... OK. Maintenant, nous allons devoir travailler durant les prochaines semaines. Je vais d'abord me concentrer sur la route. Puis je ferai une pause mi-avril avant de commencer ma préparation pour Rio". Le président de la RLVB Tom Van Damme a confié sa déception à la VRT, expliquant qu'avec "son talent, il devait obtenir un meilleur résultat. (...) Nous devrons analyser sa performance en interne".

cyclisme,piste,championnats du monde,mondiaux,poursuite,vitesse,keirin,scratch,omnium,kenny de ketele,jolien d'hoore,jasper de buyst

Chez les dames, Jolien D'Hoore aurait pu obtenir un meilleur résultat que sa sixième place, dans une course serrée, mais une faute dans la course à l'élimination l'a malheureusement fait descendre loin du podium. "J'ai appris des leçons pour Rio. Je reste quand même optimiste. Je n'étais juste pas assez bien dans la course aux points", expliquait-elle après la sixième et dernière manche de l'omnium. Ce résultat reste une déception pour la championne de Belgique sur route qui a également échoué à une marche du podium sur le scratch. "Je viens toujours pour une médaille, mais on ne peut pas toujours gagner. Il faut parfois perdre pour grimper d'un niveau. Désormais, je vais revenir sur la route avant de commencer à me préparer pour Rio", explique la Gantoise de 25 ans, qui sera déjà au départ du Tour de Drenthe, deuxième manche du WorldTour féminin, samedi prochain.

cyclisme,piste,championnats du monde,mondiaux,poursuite,vitesse,keirin,scratch,omnium,kenny de ketele,jolien d'hoore,jasper de buyst

Résultats des championnats du monde de cyclisme sur piste à Londres (du 2 au 6 mars) :

DAMES

Contre-la-montre (500 mètres) :

1. Anastasiia Voinova (Russie) en 0'32"959
2. Wai Sze Lee (Hong Kong) à 0'00"777
3. Elis Ligtlee (Pays-Bas) à 0'00"801
4. Daria Shmeleva (Russie) à 0'00"927
5. Katy Marchant (Grande-Bretagne) à 0'01"073

Course aux points :

1. Katarzyna Pawlowska (Pologne) 15 points
2. Jasmin Glaesser (Canada) 14 pts
3. Arlenis Sierra Canadilla (Cuba) 14 pts
4. Georgia Baker (Australie) 13 pts
5. Emily Nelson (Grande-Bretagne) 8 pts
...
12. Lotte Kopecky (BELGIQUE) 2 pts

Keirin :

1. Kristina Vogel (Allemagne)
2. Anna Meares (Australie) en 0'00"078
3. Rebecca James (Grande-Bretagne) à 0'00"106
4. Shuang Guo (Chine) à 0'00"171
5. Liubov Basova (Ukraine) à 0'00"296
6. Hyejin Lee (Corée du Sud) à 0'00"338

Poursuite individuelle :

1. Rebecca Wiasak (Australie) en 3'34"099
2. Malgorzata Wojtyra (Pologne) en 3'41"904

3. Annie Foreman-Mackey (Canada) en 3'36"055
4. Ruth Winder (Etats-Unis) en 3'39"902

Poursuite par équipes :

1. Etats-Unis en 4'16"802
(Sarah Hammer, Kelly Catlin, Chloe Dygert et Jennifer Valente)
2. Canada en 4'19"525
(Allison Beveridge, Jasmin Claesser, Kirsti Lay et Georgia Simmerling)

3. Grande-Bretagne en 4'16"540
(Laura Trott, Elinor Barker, Ciara Horne et Joanna Rowsell-Shand)
4. Nouvelle-Zélande en 4'20"225
(Lauren Ellis, Rushlee Buchanan, Jaime Nielsen et Racquel Sheath)

Scratch :

1. Laura Trott (Grande-Bretagne)
2. Kirsten Wild (Pays-Bas)
3. Stephanie Roorda (Canada)
4. Jolien D'Hoore (BELGIQUE)
5. Jarmila Machacova (République tchèque)

Vitesse individuelle :

1. Tianshi Zhong (Chine) 2 victoires à 0
2. Lin Junhong (Chine)

3. Kristina Vogel (Allemagne) 2 victoires à 0
4. Anna Meares (Australie)

Vitesse par équipes :

1. Russie en 0'32"679
(Daria Shmeleva et Anastasiia Voinova)
2. Chine - Abandon
(Jinjie Gong et Tianshi Zhong)

3. Allemagne en 0'32"740
(Miriam Welte et Kristina Vogel)
4. Australie en 0'32"871
(Anna Meares et Stephanie Morton)

OMNIUM

Scratch :
1. Amalie Dideriksen (Danemark)
2. Simona Frapporti (Italie)
3. Laura Trott (Grande-Bretagne)
4. Laurie Berthon (France)
5. Sarah Hammer (Etats-Unis)
6. Jolien D'Hoore (BELGIQUE)

Poursuite individuelle :
1. Sarah Hammer (Etats-Unis) en 3'28"630
2. Laura Trott (Grande-Bretagne) à 0'03"806
3. Tatsiana Sharakova (Bélarus) à 0'06"084
4. Kirsten Wild (Pays-Bas) à 0'06"252
5. Jolien D'Hoore (BELGIQUE) à 0'07"572

Course à l'élimination :
1. Sarah Hammer (Etats-Unis)
2. Laura Trott (Grande-Bretagne)
3. Amalie Dideriksen (Danemark)
4. Laurie Berthon (France)
5. Annette Edmondson (Australie)
...
8. Jolien D'Hoore (BELGIQUE)

Contre-la-montre (500 mètres) :
1. Annette Edmondson (Australie) en 0'35"095
2. Laurie Berthon (France) à 0'00"048
3. Laura Trott (Grande-Bretagne) à 0'00"178
4. Jolien D'Hoore (BELGIQUE) à 0'00"329
5. Allison Beveridge (Canada) à 0'00"472

Tour lancé :
1. Allison Beveridge (Canada) en 0'13"924
2. Laurie Berthon (France) à 0'00"088
3. Laura Trott (Grande-Bretagne) à 0'00"292
4. Annette Edmondson (Australie) à 0'00"308
5. Sarah Hammer (Etats-Unis) à 0'00"351
...
7. Jolien D'Hoore (BELGIQUE) à 0'00"471

Classement général (après la course aux points) :
1. Laura Trott (Grande-Bretagne) 201 points
2. Laurie Berthon (France) 183 pts
3. Sarah Hammer (Etats-Unis) 182 pts
4. Allison Beveridge (Canada) 159 pts
5. Annette Edmondson (Australie) 158 pts
6. Jolien D'Hoore (BELGIQUE) 157 pts

MESSIEURS

Course aux points :

1. Jonathan Dibben (Grande-Bretagne) 48 points
2. Andreas Graf (Autriche) 48 pts
3. Kenny De Ketele (BELGIQUE) 43 pts
4. Benjamin Thomas (France) 41 pts
5. Eiya Hashimoto  (Japon) 31 pts

Keirin :

1. Joachim Eilers (Allemagne)
2. Edward Dawkins (Australie) à 0'00"002
3. Azizulhasni Awang (Malaisie) à 0'00"068
4. Maximilian Levy (Allemagne) à 0'00"266
5. Yuta Wakimoto (Japon) à 0'00"565
6. Jason Kenny (Grande-Bretagne) à 0'02"750

Kilomètre :

1. Joachim Eilers (Allemagne) en 1'00"042
2. Theo Bos (Pays-Bas) à 0'00"419
3. Quentin Lafargue (France) à 0'01"539
4. Krzysztof Maksel (Pologne) à 0'01"555
5. Matthew Crampton (Grande-Bretagne) à 0'01"627

Madison (course à l'américaine) :

1. Grande-Bretagne 21 points
(Bradley Wiggins et Mark Cavendish)
2. France 14 pts
(Morgan Kneisky et Benjamin Thomas)
3. Espagne 12 pts
(Sebastian Mora Vedri et Albert Torres)
4. Suisse 11 pts
(Claudio Imhof et Thery Schir)
5. Australie 10 pts
(Cameron Meyer et Callum Scotson)
...
7. BELGIQUE 1 pt (à 1 tour)
(Kenny De Ketele et Moreno De Pauw)

Poursuite individuelle :

1. Filippo Ganna (Italie) en 4'16"141
2. Domenic Weinstein (Allemagne) en 4'18"275

3. Andrew Tennant (Grande-Bretagne) en 4'18"301
4. Owain Doull (Grande-Bretagne) en 4'18"476

Poursuite par équipes :

1. Australie en 3'52"727
(Sam Welsford, Michael Hepburn, Callum Scotson et Miles Scotson)
2. Grande-Bretagne en 3'53"856
(Jonathan Dibben, Edward Clancy, Owain Doull et Bradley Wiggins)

3. Danemark en 3'55"936
(Lasse Norman Hansen, Niklas Larsen, Frederik Madsen et Casper Von Folsach)
4. Italie en 3'58"262
(Elia Viviani, Liam Bertazzo, Simone Consonni et Filippo Ganna)

Scratch :

1. Sebastian Mora Vedri (Espagne)
2. Ignacio Prado (Mexique)
3. Claudio Imhof (Suisse)
4. Raman Ramanau (Bélarus)
5. King Lok Cheung (Hong Kong)
...
11. Moreno De Pauw (BELGIQUE) à 1 tour

Vitesse individuelle :

1. Jason Kenny (Grande-Bretagne) 2 victoires à 1
2. Matthew Glaetzer (Australie)

3. Denis Dmitriev (Russie) 2 victoires à 0
4. Damian Zielinski (Pologne)

Vitesse par équipes :

1. Nouvelle-Zélande en 0'43"257
(Ethan Mitchell, Sam Webster et Edward Dawkins)
2. Pays-Bas en 0'43"469
(Nils Van'T Hoenderdaal, Jeffrey Hoogland et Matthijs Buchli)

3. Allemagne en 0'43"536
(René Enders, Max Niederlag et Joachim Eilers)
4. France en 0'43"577
(Grégory Baugé, Kevin Sireau et Michael D'Almeida)

OMNIUM

Scratch :
1. Thomas Boudat (France)
2. Artyom Zakharov (Kazakhstan)
3. Elia Viviani (Italie)
4. Roger Kluge (Allemagne)
5. Glenn O'Shea (Australie)
...
7. Jasper De Buyst (BELGIQUE)

Poursuite individuelle :
1. Fernando Gaviria (Colombie) en 4'19"000
2. Lasse Norman Hansen (Danemark) à 0'00"866
3. Elia Viviani (Italie) à 0'01"371
4. Tim Veldt (Pays-Bas) à 0'02"793
5. Aaron Gate (Nouvelle-Zélande) à 0'03"156
...
15. Jasper De Buyst (BELGIQUE) à 0'10"271

Course à l'élimination :
1. Fernando Gaviria (Colombie)
2. Mark Cavendish (Grande-Bretagne)
3. Roger Kluge (Allemagne)
4. Thomas Boudat (France)
5. Elia Viviani (Italie)
...
15. Jasper De Buyst (BELGIQUE)

Contre-la-montre (kilomètre) :
1. Lasse Norman Hansen (Danemark) en 1'02"409
2. Fernando Gaviria (Colombie) à 0'00"008
3. Elia Viviani (Italie) à 0'00"223
4. Tim Veldt (Pays-Bas) à 0'00"422
5. Glenn O'Shea (Australie) à 0'00"427
...
8. Jasper De Buyst (BELGIQUE) à 0'01"133

Tour lancé :
1. Elia Viviani (Italie) en 0'13"149
2. Glenn O'Shea (Australie) à 0'00"034
3. Tim Veldt (Pays-Bas) à 0'00"038
4. Mark Cavendish (Grande-Bretagne) à 0'00"062
5. Adrian Teklinski (Pologne) à 0'00"069
...
9. Jasper De Buyst (BELGIQUE) à 0'00"265

Classement général (après la course aux points) :
1. Fernando Gaviria (Colombie) 191 points
2. Roger Kluge (Allemagne) 191 pts
3. Glenn O'Shea (Australie) 191 pts
4. Elia Viviani (Italie) 189 pts
5. Lasse Norman Hansen (Danemark) 181 pts
...
8. Jasper De Buyst (BELGIQUE) 132 pts

Grégory Ienco - Photos : Photo News

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.