Tour de Wallonie - #3: le retour aux sources de Philippe Gilbert, intenable sur la Citadelle

Catégories : Route

cyclisme,tour de wallonie,uci,europe tour,philippe gilbert,bmc racing team,niki terpstra,citadelle de namurDevant ses parents venus sur la Citadelle de Namur, le Remoucastrien Philippe Gilbert (BMC) a tout simplement brillé comme à son habitude. Dès que la pente se veut abrupt, dans des conditions de guerrier, avec la pluie s’abattant sur les pavés de la Route Merveilleuse, le coureur wallon se veut souvent le plus combatif. Et il l’a encore prouvé sur l’arrivée de la 3e étape du Tour de Wallonie. Après une échappée loupée sur l’étape d’ouverture, le leader de la BMC Racing Team retrouve le sourire.

Six jours après le Grand Prix Cerami, Philippe Gilbert peut déjà lever les bras à nouveau. Sur le sommet de la Citadelle de Namur, là où il avait déjà brillé en 2011 à l’occasion du Grand Prix de Wallonie, le coureur de la BMC Racing Team a parfaitement été mené par ses équipiers aux abords de la Meuse pour lancer une attaque explosive à moins de 500 mètres de l’arrivée. Il a attendu la pente la plus forte de la Route Merveilleuse pour porter son offensive décisive et prendre plusieurs secondes sur un petit peloton, avec notamment le Néerlandais Niki Terpstra (Etixx-Quick Step) à son bord. Ce dernier, toujours leader du classement général, pouvait ainsi souffler après avoir repris six secondes sur les jeunes Belges Victor Campenaerts (Topsport Vlaanderen-Baloise) ou Loïc Vliegen (BMC Racing Team) sur les hauteurs du Namurois. Et au vu des performances du jour, le coureur batave sera difficile à déloger du trône qu’il a pris à son compte dès la première étape sous la pluie de Hannut.

cyclisme,tour de wallonie,uci,europe tour,philippe gilbert,bmc racing team,niki terpstra,citadelle de namur

Philippe Gilbert confirme d’ailleurs qu’il s’est fait tirer les oreilles, tout comme ses équipiers, au terme de cette étape d’ouverture. “On s’est bien fait engueuler par Valerio Piva, notre directeur sportif, car on a été piégé”, expliquait-il à l’arrivée. Mais vers la Citadelle, les hommes en rouge et noir n’ont pas manqué leur coup, menant le peloton dans les quinze derniers kilomètres pour rattraper les échappés avant de lancer la fusée Gilbert. “Je suis heureux d’avoir gagné à la Citadelle. Je pense que si ça n’avait pas été le cas, tout le monde se serait demandé ce que je faisais dans cette course. Mais une fois la victoire en poche, tout le monde trouve ça normal”, confirme-t-il à l’agence Belga.

cyclisme,tour de wallonie,uci,europe tour,philippe gilbert,bmc racing team,niki terpstra,citadelle de namur

Car depuis son retour dans le peloton voici six jours, Philippe Gilbert accumule les bons points et assure son capital-confiance en vue de la deuxième partie de saison. Désormais, le coureur wallon ne fera plus qu’une course par étapes d’ici les Mondiaux (l’Eneco Tour, du 10 au 16 août) et enchaînera plutôt les courses d’un jour. Car c’est sur ce terrain qu’il excelle et il le prouve bien: sur le Cerami, il s’est imposé dans un sprint puissant alors que sur cette troisième étape du Tour de Wallonie, tracée sur les routes du Grand Prix de Wallonie qu’il a déjà remporté, Gilbert a joué de son explosivité pour devancer ses rivaux. Il révise donc ses classiques en vue d’un championnat du monde annoncé pour les sprinters puissants à Richmond, aux Etats-Unis, le 27 septembre prochain. Pour le Tour de Wallonie, par contre, cela semble difficile vu la condition de Niki Terpstra et malgré le mur de Thuin, final de la cinquième étape favorable au punch de Philippe Gilbert.

Résultats de la 3e étape (Bastogne > Namur, 207 km):

Grégory Ienco - Photos: Belga/Luc Claessen

1 Commentaire Lien permanent Imprimer

Commentaires

  • Belle victoire de Gilbert qui va lui donner confiance pour ses prochains objectifs .
    Tepstra reste leader il peut remercier ses équipiers qui font un énorme boulot depuis le début de ce tour de Wallonie . Tom Boonen a mis ses ambitions de côté pour servir au mieux les intérêts de son leader . Il fait un travail énorme dans l'ombre . Malheureusement il n'y a que les gagnants qui sont mis en avant . Il ne serait pas temps aussi pour Tommeke de réviser ses classiques car il me semble que lui aussi vise les mondiaux à Richemond ??? Une arrivée pour sprinter puissant cela devrait lui convenir me semble t-il .

Les commentaires sont fermés.