Marion Rousse, le nouvel atout d'Eurosport: "Je veux véritablement apprendre ce métier de journaliste"

Catégories : Webzine

MarionRousse.jpgAtout charme de la chaîne Eurosport et ambassadrice du "prix de la combativité", la Française Marion Rousse, cycliste chez Lotto-Soudal, vit un Tour de France 2015 très intense. La femme de Tony Gallopin rêve pour son époux d’une Grande Boucle aussi réussie que la précédente. Elle évoque son expérience avec Eurosport, en tant qu'hôtesse sur le podium et son avenir, toujours dans les médias.

Sa blondeur, son joli minois et sa spontanéité ont séduit les fans du Tour l’été dernier. Alors que son chéri Tony Gallopin faisait chavirer la France de bonheur (maillot jaune à Mulhouse puis succès d’étape à Oyonnax), la belle Nordiste au sourire ravageur faisait craquer la Grande Boucle. Le couple le plus glamour du Tour vivait en plein conte de fée.

Un an plus tard, Marion Rousse est officiellement devenue Madame Gallopin (ils se sont dits oui le 18 octobre 2014) et son mari est le leader "Tonyque" d’une formation Lotto-Soudal qui a déjà réussi sa Grande Boucle (deux victoires grâce à André Greipel).

"Ma carrière de cycliste se termine peu à peu"

Hôtesse pour le sponsor du prix de la combativité (la société Antargaz), elle a pris du galon sur les antennes d’Eurosport puisqu’elle fait quotidiennement partie de l’émission de Guillaume Di Grazia, "Les Rois de la Pédale", aux côtés de Richard Virenque et Jacky Durand notamment.

"Ma carrière de cycliste (NDLR: elle porte également le maillot Lotto) se termine peu à peu, je souffre d’ailleurs d’une tendinite au genou qui m’a empêchée de participer aux championnats de France, en Vendée, une semaine avant le début de la Grande Boucle. De toute façon, je ne gagnais pas ma vie dans le peloton, même si je suis très heureuse d’avoir pu devenir athlète de haut niveau (NDLR: championne de France sur route en 2012), moi qui avais commencé le vélo en cachette de mes parents, à l’âge de six ans (elle rit). J’en aurai bientôt 24, je dois songer à ma vie professionnelle. Faire des photos de mode ou devenir hôtesse du Tour de France, l’été dernier, ce sont des très chouettes expériences, qui étaient inédites pour moi. Mais c’est vers le journalisme que je me tourne plus franchement désormais".

"J'ai besoin du diplôme pour évoluer"

Marion envisage ainsi d’entamer une école de communication, à Paris, dès la rentrée de septembre, "pour véritablement apprendre ce métier et valider mes premières expériences dans les médias. Je mesure la chance qui m’est offerte de pouvoir m’exprimer chaque jour sur Eurosport, sur un plateau où on ne parle que de ma passion, l’univers que je cerne le mieux, le cyclisme. Mais pour évoluer dans les prochaines années, pour mon bagage personnel aussi, j’ai besoin du diplôme".

PHOTONEWS_10537708-048.jpgLa fac’, ce sera pour l’automne prochain sans doute. Dans l’intervalle, la blondinette originaire de Saint-Saulve (Nord-Pas de Calais) vit des journées très intenses au cœur de la Grande Boucle. "Chaque matin, je suis présente au village départ, sur le stand Antargaz, pour l’accueil des invités. Puis j’essaie de passer dans les bus d’équipes, pour dire un petit bonjour à Tony, avant le départ. Ensuite, c’est la course, dans tous les sens du terme. Je file à l’arrivée comme tous les journalistes. Une fois sur place, j’essaie de trouver un écran de télé en zone technique, pour suivre l’étape, puis vient le briefing avec l’équipe d’Eurosport, trente minutes avant la prise d’antenne. Sans oublier que, à raison de cinq prestations sur l’ensemble du Tour, je dois me rendre au protocole pour remettre le prix de la combativité, sur le podium. C’est intense, une fatigue différente de celle d’un cycliste qui enchaîne les étapes, mais ai-je le droit de me plaindre alors que je fais de ma passion mon job?"

L’ambassadrice sexy ne se prend pas au sérieux. "Je dois être la seule hôtesse du Tour ne mesurant qu’un mètre soixante-cinq, je fais évoluer les normes vers le bas…"

Sourire lumineux d’une femme bien dans sa peau. "Le plus sympa l’an dernier sur le podium? L’Espagnol Luis Angel Mate. Il a extrait une rose du bouquet pour me la remettre, spontanément. Il est vrai que je le connais bien, il était équipier de Tony à l’époque Cofidis…"

"Toujours une petite boule au ventre..."

Les yeux bleus s’écarquillent, sous les bouclettes d’une blondinette qui a très vite capté l’attention et gagné le cœur des Français. Suffit d’entendre les cris et interpellations du public aux abords du studio mobile d’Eurosport, chaque soir après l’étape. Elle est devenue l’atout charme de la chaîne sportive, mais sait de quoi elle parle, après plusieurs saisons passées dans le peloton pro. "Le stress de l’antenne est-il comparable à celui que je ressentais sur le vélo? Ou à l’inquiétude que je peux ressentir en suivant la course de Tony? Mwoui. Ou plutôt non, ce sont des émotions très différentes. J’ai juste une petite boule au ventre quand j’entends dans l’oreillette: antenne dans 30 secondes…"

Elle essaiera aussi de ne pas se ronger les sangs si son Tony chéri, comme ils l’espèrent tous deux, joue sa carte dans une prochaine étape. "Nous sommes tous deux des compétiteurs, nous savons pertinemment qu’un Tour de France n’est pas l’autre, aussi bien préparés soient-ils. Si Tony parvenait à remporter une nouvelle étape, ce serait très, très fort. Merveilleux…"

À Amiens, Eric Clovio - Photos: Twitter - Photo News/Cor Vos

4 Commentaire Lien permanent Imprimer

Commentaires

  • je suis Belge et ardent supporter de Tony. Je suis coach en mental training des sportifs. Je crois que vous êtes la seule à l'aider à progresser. Valorisez-le,
    croyez-en lui. Dites lui que ces fans attendent beaucoup de lui. Qu'il est le plus fort. Il doit toujours se répéter kill, kill, kill, vis à vis de ceux qui le précédent avec rage. Il est le meilleur. Il est le plus fort. Je crois en lui.
    J'ai simplement été le coach mental d'une équipe de football américain qui fut quatre fois championne de Belgique. Cycliste depuis toujours j'organise encore des stages pour cyclistes à Riccione en Italie. J'ai aussi été chroniqueur en vélo à la rtbf et journaliste dans la presse écrite dans les années 80. Je connais aussi Eric qui vous a consacré cet article.
    Mon site: www.riccionebikeasbl.com. Je vous y invite cordialement tout les deux lorsque vous le souhaitez. Je suis là-bas très ami avec Danièle Nardello.
    Amities et je compte sur vous

  • Quand je dis kill, c'est imagé bien entendu. Mais c'est le mental qui le portera plus haut. Le physique il le possède. Le mental sera le petit plus qui lui permettra de se hisser encore plus haut.

  • mes salutations miss marion tu est la brillente de la chaine eurosport les***** 10 ETOILES LA SUPER MAGIQUE SOURIR DE LA CHAINE***** ET 07 ETOILES DE***** LIVE** POUR TOI jai oublier le syclisme en avaant toujour devant tu et la meilleur le DEFI POUR TA PROPRE BELLE COMPARTIMENT ET SIMPLEDITE POUR CREER UNE NOUVELLE SENSE DE LE VIE CYCLISTE DANS* LE DICTIONNAIRE LE ROUSSE* mounir d annaba alg mes salutetions pour toutes l equipes EUROSPORT

  • JE VMerci bq equipe EUROSPORT.FR ( CYCLISME ) VOUS AVEZ CHOISI LA BONNE VOIE DE DEFI AVEC LA CHARMANTE MISS MARION MON OPINION POUR ELLE C"EST LA FAMME D'OR DE LA ROUE (CYCLISME) SES MOTS ET SES ANALYSES SON TOUJOUR SUPER INTILIGENTE RESPECTUEUSE ET DE SAVOIR DONNER LA MEILLEUR EXEMPLE DANS SON DOMAINE ET POUR LA CHAINE TV .UNE BRAVE DAME MISS MARION ROUSSE QUI PRESENTE UNE NOUVELLE CREATION POUR L "EUROSPORT.FR TOUJOUR DEVANT TOI MARION NOUS SOMME AVEC TOIIIIIIIIIIIIIIIIII - BRAVO ET MES SALUTATIONS - mounir.

Les commentaires sont fermés.