Jeux Européens: Amialiusik se joue des Néerlandaises pour s'offrir l'or

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,jeux européens,bakou,azerbaïdjan,course en ligne,dames,alena amialiusik,bélarusComme lors du contre-la-montre, les dames ont ouvert le bal des courses en ligne dans la capitale azérie, Bakou, à l'occasion des premiers Jeux Européens. Le tracé légèrement vallonné dans la vieille ville de Bakou étonnait rapidement par sa possibilité à faire craquer un peloton en quelques coups de pédale... Et pourtant, les favorites se sont rapidement isolées pour offrir un final à suspense. Avec le succès au sprint de la plus maligne, la Bélarusse Alena Amialiusik, dans l'ultime ligne droite.

Les offensives ont été nombreuses sur cette épreuve féminine, durant laquelle les Italiennes et Néerlandaises ont dominé les débats durant la première moitié de la course. Mais aux abords du dernier tour, les cyclistes bataves ont rapidement confirmé leur main-mise sur l'épreuve, comme l'atteste la présence de Lucinda Brand, Ellen van Dijk et Anna van der Breggen dans les deux derniers tours, en tête de l'épreuve. Dans l'avant-dernière côte de la journée, van Dijk et van der Breggen s'isolent ainsi à l'avant avec la Bélarusse Alena Amialiusik et la Polonaise Katarzyna Niewiadoma, pour un dernier tour à suspense. Certes, l'Italienne Rossella Ratto parvenait à rentrer sur ce groupe pour les dix derniers kilomètres mais l'espoir transalpin était éliminée de la course à l'or à cause d'une malheureuse crevaison.

Les Néerlandaises courent l'une contre l'autre

Alors qu'on attendait une collaboration entre les équipières d'un même pays, les intérêts personnels semblaient l'emporter dans ce final. Issues de deux équipes différentes (Rabo-Liv et Boels-Dolmans), Anna van der Breggen et Ellen van Dijk couraient l'une contre l'autre. Les Néerlandaises ne pouvaient visiblement pas se voir en peinture et évitaient de se relayer... Sur une attaque de Niewiadoma, van Dijk se retrouvait ainsi à l'arrière mais parvenait à revenir à deux kilomètres du but pour lancer une offensive. Cette dernière était finalement contrée... par van der Breggen, qui ramenait Niewiadoma et Amialiusik en tête de la course, contre sa propre compatriote.

Le Bélarus à la fête

Le sprint final se déroulait donc entre trois demoiselles. Et van der Breggen, piégée en tête du groupe, ne pouvait que se retourner pour voir ses deux rivales la déborder aux abords des 250 derniers mètres. Amialiusik passait à gauche, Niewiadoma passait à droite, mais la Bélarusse démontrait la plus belle puissance dans l'ultime ligne droite pour s'accorder une première médaille d'or sur ces Jeux Européens, la deuxième pour les cyclistes bélarusses après le succès sur le contre-la-montre masculin de Vasil Kiryienka. Les Néerlandaises devaient se contenter des troisième (van der Breggen) et quatrième (van Dijk) places.

Résultats de l'épreuve (Bakou > Bakou, 120.7 km):

Gr.I. - Photo: Photo News/Cor Vos/Anton Vos

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.