Tour d'Italie - #20: Contador a craint pour son maillot rose, Arù s'offre une étape de légende

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,giro,tour d'italie,uci,worldtour,colle delle finestre,sestrièrePersonne ne s'attendait à pareille défaillance. Il a fallu attendre les chemins en gravillons du célèbre Colle delle Finestre pour découvrir l'Espagnol Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) en danger. L'Espagnol a rapidement perdu près d'une minute sur ses deux dauphins d'Astana, Mikel Landa puis Fabio Arù, et a craint pour son maillot rose de leader jusqu'à Sestrière, l'ultime ascension de la journée.  Finalement, Arù a conquis sa deuxième victoire consécutive dans les Alpes alors que Contador a tenu jusqu'au bout à sa tunique de leader.

Le Colle delle Finestre a finalement été le talon d'Achille d'Alberto Contador (Tinkoff-Saxo)... L'Espagnol a bien failli perdre tout l'avantage qu'il avait concentré durant ces trois semaines de combat sur les routes italiennes, en une journée "sans" dans les Alpes. Pourtant, sur les premiers passages non-goudronnés de la Cima Coppi de cette édition du Giro, Alberto Contador semblait suivre le bon rythme. Malgré les attaques de Tanel Kangert (Astana), Steven Kruijswijk (Lotto NL-Jumbo) ou Ryder Hesjedal (Cannondale-Garmin), le maillot rose était toujours aux avant-postes. Puis le troisième du général, Mikel Landa (Astana), est sorti à quatre kilomètres du sommet. Et l'attaque du Basque a fait flancher son rival madrilène! Quelques minutes plus tard, Contador lâchait prise et se retrouvait lâcher, mètre après mètre, par Arù, Hesjedal, Kruijwsijk, Uran et même Kangert! Une véritable défaillance de la part de l'homme fort de Tinkoff-Saxo, toujours bien isolé sur ces pentes...

Contador est revenu... avant de craquer à nouveau

Landa en profitait et filait en tête, avec Ilnur Zakarin (Katusha) rescapé d'une offensive sur le Colle delle Finestre, alors que Arù, qui pouvait également profiter de la défaillance de Contador, ne voulait pas gérer une poursuite derrière son équipier. Du coup, les Astana se retrouvait les fesses entre deux chaises, ne sachant pas si les deux coureurs devaient tout donner pour espérer le maillot rose ou laisser seulement Landa faire le boulot pour rapprocher son leader italien au général. Finalement, l'Espagnol était repris par son coéquipier ainsi que Hesjedal, Uran et Kruijswijk à huit kilomètres du but, dans l'ascension de Sestrière, dans laquelle Contador avait repris jusqu'à 30 secondes avant de perdre le même compte au fil des pourcentages... Contador avait bien du mal à se remettre en jambes.

Arù finit (enfin) le boulot

Finalement, les Astana faisaient enfin un choix dans les deux derniers kilomètres: Arù se décidait à attaquer et sortait tous les grimpeurs de sa roue pour filer vers un deuxième succès consécutif dans la montagne. Le jeune coureur sarde allait ainsi assurer le maillot blanc de meilleur jeune et la deuxième place du classement général. Car derrière, Contador perdait encore du temps face à cette offensive de l'Italien qui n'a cessé de l'attaquer au fil des étapes, sans pour autant parvenir à lui faire parvenir à lâcher du lest jusqu'à cette dernière semaine dans les Alpes. Le maillot rose terminait ainsi à plus de deux minutes du Sarde et pouvait tout de même se réjouir de ne pas avoir perdu plus de temps, pour ainsi conquérir son deuxième Giro, vu l'étape de plaine attendue ce dimanche à Milan.

Les organisateurs s'attendaient à une étape de légende, les coureurs n'ont pas manqué ce rendez-vous!

Résultats de la 20e étape (Saint-Vincent > Sestrière, 199 km):

Gr.I. - Photo: Photo News/Cor Vos/LB/RB

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.