Tour d'Italie - #3: Matthews assure, Gilbert rassure, Pozzovivo va mieux

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,giro,tour d'italie,sestri levante,michael matthews,orica-greenedge,philippe gilbert,domenico pozzovivoOn a eu très peur. Les coureurs également. A 40 kilomètres de l'arrivée, l'Italien Domenico Pozzovivo (Ag2r-La Mondiale) est resté quelques minutes au sol, le visage en sang, après une terrible chute dans la longue descente vers Sestri Levante. Heureusement, le bilan médical est plus rassurant qu'au premier abord. Et la course a pu se poursuivre. Avec le succès attendu du maillot rose, l'Australien Michael Matthews (Orica-GreenEDGE) et la belle performance de Philippe Gilbert (BMC), dans l'échappée matinale avant d'accrocher le podium dans le sprint final.

La scène de la journée ne fut malheureusement pas cette tentative de près de vingt-cinq coureurs filant dès les premières pentes de cette troisième étape vallonnée autour de la région de Ligure. Tom Boonen (Etixx-Quick Step) ne tenait d'ailleurs pas le coup face au retour incessant du peloton tandis que Philippe Gilbert (BMC) y faisait de la résistance avec une vingtaine d'hommes jusqu'à la grande difficulté du jour, Barbagelata, dont le sommet était situé à près de 45 kilomètres du but. Leur tentative était toutefois rapidement annihilée par un peloton qui ne laissait pas plus d'une minute d'écart...

L'image du jour ne fut pas non plus la victoire écrasante de l'Australien Michael Matthews (Orica-GreenEDGE), le maillot rose du jour, parfaitement emmené par ses hommes dans le final sur le bord de mer, vers Sestri Levante. Son équipe avait d'ailleurs parfaitement joué le coup en envoyant Simon Clarke dans l'échappée matinale avant de laisser le travail de poursuite aux Tinkoff-Saxo d'Alberto Contador. "Pour l'instant, ce Tour d'Italie, c'est comme un rêve qui devient réalité. Et le fait d'avoir Simon dans l'échappée, cela a retiré énormément de pression de nos épaules", explique Matthews, qui remercie son équipier et premier maillot rose de ce Giro Simon Gerrans. "Quand j'ai vu qu'il m'emmenait, c'était spécial et je savais que j'avais juste à terminer le boulot pour l'équipe". Et il le fit avec brio devant l'Italien Fabio Felline (Trek) et... Philippe Gilbert (BMC), toujours à l'avant depuis le début de l'après-midi et qui trouvait encore la force de conclure à la troisième place!

cyclisme,giro,tour d'italie,sestri levante,michael matthews,orica-greenedge,philippe gilbert,domenico pozzovivo

L'image du jour était malheureusement cette lourde chute de l'un des favoris de ce Giro, Domenico Pozzovivo (Ag2r-La Mondiale). Le petit grimpeur italien a glissé à l'entrée d'un virage, dans la descente de la Barbagelata, à moins de quarante kilomètres de l'arrivée. Son coéquipier Hubert Dupont s'est directement arrêté pour le soutenir, alors que son visage ensanglanté venait d'être montré à la caméra... Les images étaient effrayantes mais rapidement, une équipe de secours arrivait sur place pour prodiguer les premiers soins. Dès son entrée dans l'ambulance l'emmenant pour Gênes, on apprenait que le coureur était conscient, lucide et pouvait même parler. Il ne souffre d'aucune fracture mais d'un traumatisme au visage, d'une commotion cérébrale et d'une profonde entaille à la pommette. Un bilan rassurant après une blessure spectaculaire. Il ne nous reste plus désormais qu'à souhaiter le meilleur à Pozzovivo, pour son retour sur le vélo...

Résultats de la 3e étape (Rapollo > Sestri Levante, 136 km):

Grégory Ienco - Photos: Photo News/Cor Vos/LB/RB

1 Commentaire Lien permanent Imprimer

Commentaires

  • Gilbert n'était soi disant pas au top en démarrant ce Giro selon ses dire pourtant il a fait une bonne étape . Boonen ne m'a pas semblé dans un bon jour aujourd'hui , il a vite lâché prise . Il faut dire que ce n'était pas vraiment une étape pour lui et que les Tinkoff Saxo imposaient un rythme effréné . Dommage pour Meersman qui était avec le peloton de tête avant de crever dans le bas de la descente . Il a dû attendre 10' pour être dépanné . Sans cela il aurait pu faire le sprint pour tenter d'accrocher une victoire sur ce Giro.

Les commentaires sont fermés.