Tour de Romandie: Ilnur Zakarin, la surprise du chef

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,uci,worldtour,tour de romandie,contre-la-montre,ilnur zakarin,katusha,jurgen van den broeck,maxime monfortSur un parcours glissant, mêlant virages techniques et montées cassantes, les rouleurs les plus audacieux ont trouvé la bonne formule pour assurer la victoire à Lausanne. Le champion d'Allemagne Tony Martin (Etixx-Quick Step) a ainsi confirmé sa position de meilleur rouleur du peloton actuel mais son dauphin a encore plus surpris. Alors qu'il a dû changer de vélo à mi-parcours, le Russe Ilnur Zakarin (Katusha), leader de l'épreuve, a réussi à terminer à douze secondes du vainqueur du jour pour enfoncer ses rivaux et remporter la première course WorldTour de sa carrière. Surprenant, vous dites?

Après sa neuvième place conquise sur le Tour du Pays Basque à la surprise de tous les observateurs, le Russe Ilnur Zakarin (Katusha), 25 ans, avait encore des forces dans les gambettes pour réaliser encore meilleure performance sur le Tour de Romandie, épreuve bien plus montagneuse qu'en Espagne, trois semaines plus tôt. Deuxième derrière Thibaut Pinot (FDJ) sur l'étape-reine, au sommet de Champex-Lac, le grimpeur russe a également confirmé ses qualités de rouleur le lendemain à l'occasion du contre-la-montre final, technique et glissant, tracé autour de Lausanne. Certes, les 17,3 kilomètres du parcours restaient abordables pour les candidats au classement général mais Zakarin a impressionné par sa position sur le vélo et son aptitude à conserver une vitesse élevée durant de longues minutes, qu'importe le virage qui arrivait devant lui. Et sur ces quelques bornes, seul sur sa machine, le Russe a réussi à dominer tous ses rivaux, buttant simplement sur l'ancien champion du monde Tony Martin (Etixx-Quick Step). Et encore, sur les douze secondes perdues sur l'Allemand, le maillot jaune les a certainement laissées filer lors d'un changement de vélo à mi-parcours. C'est dire...

Pris pour dopage... mais rapidement remis sur pied

Ilnur Zakarin remporte donc haut-la-main ce Tour de Romandie, à peine cinq mois après ses débuts dans le WorldTour sous le maillot de la Katusha. Le Russe sortirait-il d'un chapeau de magicien? Loin de là. Déjà chez les espoirs et au niveau continental, le coureur de la Volga progresse de saison en saison. Il avait explosé en 2014, sous le maillot de Rusvelo, sorte d'extension continentale pro de Katusha, en remportant le Tour d'Azerbaïdjan (2.1). Malgré tout, un soupçon vient encore obscurcir le palmarès. Car à l'âge de 19 ans, le garçon avait été pris pour un stéroïde anabolisant, la métandiénone. La substance est courante sur le marché russe mais reste interdite par le Code Mondial Antidopage. Zakarin a donc manqué deux saisons entre 2009 et 2011, soit les années durant lesquelles il devait se dévoiler en tant que junior puis espoir. Malgré cette casserole aux fesses, Zakarin gardait les espoirs de la fédération russe de cyclisme qui ne manquait pas de rapidement le réhabiliter pour grimper les échelons, un à un, d'Itera-Katusha à... Katusha, qu'il a rejoint cette saison en tant que néo-pro.

Déjà au top au Giro?

Zakarin est connu pour ses qualités d'homme complet, qui font sensation sur les courses par étapes d'une semaine. Cela pourra-t-il suffire sur le Tour d'Italie qu'il est censé disputer dans une semaine? La question se pose tant les performances du Russe surprennent dans le peloton. Au final, le grimpeur de 25 ans a devancé son équipier Simon Spilak mais surtout Christopher Froome (Sky), Nairo Quintana (Movistar), Vincenzo Nibali (Astana)... Des talents confirmés. Alors, coup d'un jour ou révélation sur la durée? Zakarin doit encore le prouver durant le reste de cette saison. Notamment dès ce Giro, où il retrouvera notamment les Belges Jurgen Van den Broeck et Maxime Monfort (Lotto-Soudal), respectivement aux honorables 14e et 19e places au classement général final.

Résultats de la 6e étape (Lausanne > Lausanne, 17.3 km):

Classement général final:

Gr.I. - Photo: Photo News/PanoramiC

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.