Flèche Wallonne: Valverde signe le triplé, Wellens brille dans un mercredi noir pour les Belges

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,flèche wallonne,alejandro valverde,movistar,tim wellens,philippe gilbert,chutes,uci,worldtourQue de chutes sur cette 80e édition de la Flèche Wallonne! Alors que le soleil devait briller, l'épreuve a finalement été plombée par ces nombreuses embardées qui ont envoyé de nombreux favoris au sol dont les Belges Philippe Gilbert (BMC) et Jelle Vanendert (Lotto-Soudal), loin d'être dans les meilleures dispositions en vue de Liège-Bastogne-Liège. Cela n'a pas dérangé l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) qui, avec de la chance, a évité les chutes et montré sa puissance sur les 200 derniers mètres pour s'offrir un troisième bouquet sur le Mur de Huy.

Le soleil était là, le public était nombreux, les routes étaient sèches: tout semblait prêt pour une grande fête sur les routes de la Flèche Wallonne, concentrée autour de Huy en cette 80e édition, trente ans après la première arrivée au sommet du fameux Mur de la cité de l'étain. Et pourtant, ce qu'on retiendra de cette épreuve ensoleillée, ce seront les chutes, les chutes et encore les chutes. Les coureurs au sol ont malheureusement été trop nombreux sur cette édition très nerveuse... L'Irlandais Dan Martin (Cannondale-Garmin) a goûté au bitume dans le centre de Huy, le Belge Jelle Vanendert (Lotto-Soudal) a renoncé après une embardée à l'entrée de la cité mosane, le Britannique Christopher Froome (Sky) est tombé à l'approche de l'avant-dernière descente de la journée... Et surtout, à cinquante kilomètres de l'arrivée, le public belge retenait son souffle en découvrant au sol Philippe Gilbert (BMC), le chouchou de la région, bousculé à l'avant du peloton.

Le Remoucastrien était pourtant bien placé à l'avant du peloton mais à la faveur d'un écart, le leader en noir et rouge de la BMC n'a pu éviter la chute de deux hommes de l'équipe Trek devant sa roue. Touché sur tout le flanc droit, Philippe Gilbert a pris le temps de remonter sur le vélo, sans pour autant suivre le parcours: il a préféré revenir tout de suite vers le bus de son équipe. "J'ai des brûlures multiples, et j'ai mal au tendon derrière le genou droit, à cause de ma chaussure qui est partie dans la chute", expliquait-il devant la presse après avoir examiné ses blessures. "Cela fait très mal mais désormais, il n'y a plus rien à faire, si ce n'est voir l’ostéopathe ce soir et voir ce qu'il préconise." Surtout, cette chute intervient à quatre jours seulement de Liège-Bastogne-Liège. "Il reste quelques jours avant Liège. Ce n'est pas idéal de commencer la préparation pour cette épreuve avec une chute mais bon... Je ne sais pas si cette chute est de la faute de quelqu'un, peut-être plutôt à cause des routes larges sur ce tracé".

Le peloton, lui, n'attendait pas de savoir si Philippe Gilbert allait revenir ou non. Il fonçait à vive allure à travers les champs du Condroz et revenait rapidement sur l'échappée matinale, dont seuls les Belges Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) et Jérôme Baugnies (Wanty-Groupe Gobert) se montraient les survivants face aux offensives dans le circuit final. En effet, au sommet de la deuxième ascension du Mur de Huy, les outsiders se montraient en tête: Luis Leon Sanchez (Astana) et Giovanni Visconti (Movistar) attaquaient et arrivaient rapidement à l'avant à deux. Ils étaient toutefois repris dans la nouvelle côte du final, à cinq kilomètres de l'arrivée, la côte de Cherave. C'est ce moment que choisissait le jeune Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal), à peine âgé de 23 ans, pour lancer une offensive concrète.

cyclisme,flèche wallonne,alejandro valverde,movistar,tim wellens,philippe gilbert,chutes,uci,worldtour

Le coureur hesbignon d'adoption décidait ainsi de suivre la tactique proposée en matinée dans le bus: lancer à Cherave avant d'espérer une action d'un autre Lotto-Soudal dans le Mur de Huy. Malheureusement, Vanendert avait dû abandonner auparavant et Wellens se retrouvait du coup seul leader dans le final. Le jeune Belge tenait pourtant le coup jusqu'au pied du Mur, avec près de quinze secondes d'avance! Le rêve était permis mais les jambes rappelaient finalement à l'ordre... "Je jouais clairement pour la gagne quand j'entendais l'avance que j'avais mais au pied du Mur, je sentais que cela revenait et que mes jambes n'étaient plus aussi bonnes. Je suis finalement quelque peu déçu car j'aurais pu faire un bon résultat au sommet au lieu d'attaquer avant", expliquait-il à l'arrivée, le visage écarlate mais prêt à en découdre dès dimanche sur Liège-Bastogne-Liège.

Valverde: "Je savais que j'allais m'imposer"

Malgré ce retour rapide, le peloton restait bien groupé dans le final et les coureurs se regardaient finalement en chiens de faïence jusqu'aux 200 derniers mètres! Bien en tête depuis le pied, Alejandro Valverde (Movistar) décidait alors de placer son accélération. Et le trou se faisait rapidement! Le Français Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step) et le Suisse Michael Albasini (Orica-GreenEDGE) essayaient bien de tenir la roue du Murcien mais ils jouaient déjà pour les places d'honneur. Valverde arrivait au sommet avec une avance bien confortable pour fêter sa troisième victoire devant l'église de la Sarte. "Ce fut pourtant une journée très longue. Je ne me rappelle d'une édition aussi dure avec autant de chutes et de difficultés", expliquait-il à l'arrivée, devant les caméras. "Je savais en tout cas aux 200 mètres que j'allais m'imposer".

Aucun des autres favoris n'a finalement essayé de contrer le plan pré-établi de Valverde, annoncé comme le favori en cas de sprint. D'ailleurs, l'accélération du coureur espagnol est intervenue très proche de l'arrivée, ce qui n'était pas arrivé depuis de nombreuses années! Cela n'a pourtant pas surpris Valverde: "Je savais ce qu'il fallait faire pour gagner aujourd'hui. Juste avant, on avait Visconti à l'avant, à qui on avait demandé de sortir. Ensuite, il fallait contrôler à l'avant du peloton et tout s'est bien passé pour moi". Désormais, Valverde compte briller sur Liège-Bastogne-Liège avant de songer... au record de victoires sur la Flèche: "Je vais d'abord savourer ma troisième victoire, on verra ce qu'il se passera à Liège et puis on reparlera de l'édition 2016", lance-t-il toutefois. Le rendez-vous est déjà pris!

cyclisme,flèche wallonne,alejandro valverde,movistar,tim wellens,philippe gilbert,chutes,uci,worldtour

> Cliquez ici pour découvrir le résumé de la course des dames.

> Plus d'informations sur la chute de Philippe Gilbert à lire sur Sudinfo.be.

Résultats de l'épreuve (Waremme > Huy, 205.5 km):

A Huy, Grégory Ienco - Photos: Photo News/Bolcina-Kalut

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.