Tour du Qatar: Terpstra et Etixx-Quick Step à la fête, le vent a fait des dégâts

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,tour du qatar,niki terpstra,etixx-quick step,alexander kristoff,sam bennett,josé joaquin rojasCette année plus que les éditions précédentes, le vent a soufflé sur le Tour du Qatar et a fait de sacrés dégâts dans un peloton longtemps à la rupture. Vers Doha, les coureurs ont cravaché face au souffle d'Eole pour arracher l'un ou l'autre sprint... Et comme chaque année depuis 2012, les coureurs d'Etixx-Quick Step ont triomphé de ce vent pour consacrer l'un de leurs coureurs. Niki Terpstra a ainsi remporté son deuxième Tour du Qatar consécutif, grâce à un contre-la-montre individuel parfait face aux meilleurs spécialistes de la discipline.

En ce début de mois de février, le Tour du Qatar apparaît comme une habituelle épreuve de préparation pour les prochaines classiques printanières. Le vent qui souffle dans le désert, aux abords du Golfe Persique, est toujours une incroyable difficulté pour le peloton qui ose s'engouffrer dans ces terres. Et cette saison, les coureurs ont encore plus souffert que d'habitude. Les cassures ont été nombreuses, dès la première étape, à tel point que bon nombre de leaders ont déjà cravaché pour revenir dans le peloton... Bradley Wiggins (Sky), en préparation pour Paris-Roubaix, peut en témoigner, avec rancoeur: "Je n'aime vraiment pas ce vent, c'est très difficile de gérer dans de telles conditions..."

Pourtant, c'est bien ce vent qui a permis aux Etixx-Quick Step de prendre, comme d'habitude, l'avantage au début du Tour du Qatar. Tom Boonen, Niki Terpstra, Stijn Vandenbergh, Guillaume Van Keirsbulck étaient déjà aux avant-postes dès la première étape pour se placer en tête du classement général. Avant le contre-la-montre de Lusail, toujours face au vent, durant lequel Terpstra surprenait l'ancien champion du monde Fabian Cancellara (Trek) et l'actuel porteur du maillot arc-en-ciel Bradley Wiggins (Sky). Le Néerlandais devait évidemment encore tenir trois étapes dans les bordures, mais il pouvait compter sur une équipe parfaitement calibrée pour ce type de course. Même lorsque les Katusha brisaient le peloton sur l'avant-dernière étape, Boonen et Van Keirsbulck étaient bien présents pour contrer les offensives et permettre ainsi à leur équipier batave de conserver le maillot or.

cyclisme,tour du qatar,niki terpstra,etixx-quick step,alexander kristoff,sam bennett,josé joaquin rojas

Cela annonce-t-il une nouvelle razzia des coureurs d'Etixx-Quick Step sur les prochaines classiques flandriennes? La formation belge a en tout cas conforté sa position de leader dès que les bordures se créent dans le peloton. Cette équipe présente au Qatar sera bien celle qui fera aussi mal aux gambettes des spécialistes des classiques sur les prochaines épreuves flandriennes, fin mars et début avril, et elle risque de montrer une telle domination si aucun coureur ne se retrouve blessé ou indisponible d'ici ces grands rendez-vous printaniers. Fabian Cancellara (Trek), Peter Sagan (Tinkoff-Saxo) ou encore Alexander Kristoff (Katusha) ont toutefois prouvé qu'ils étaient également prêts pour ce début de saison, tandis que Bradley Wiggins a dû monter en puissance au fil de la semaine. Heureusement, il leur reste encore près d'un mois pour arriver à leur niveau optimal et enfin faire face aux Etixx-Quick Step.

cyclisme,tour du qatar,niki terpstra,etixx-quick step,alexander kristoff,sam bennett,josé joaquin rojas

Résultats de la 1re étape (Dukhan > Sealine Beach, 136 km):

Résultats de la 2e étape (Al Wakra > Al Khor Corniche, 187.5 km):

Résultats de la 3e étape (Lusail > Lusail, 10.9 km):

Résultats de la 4e étape (Al Thakhira > Mesaieed, 165.5 km):

Résultats de la 5e étape (Al Zubara Fort > Madinat Ash-Shamal, 153 km):

Résultats de la 6e étape (Sealine Beach Resort > Doha Corniche, 113 km):

Classement général final:

Gr.I. - Photos: Photo News

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.