Tour de Wallonie - #1: Debusschere inaugure son maillot noir-jaune-rouge

Catégories : Route

cyclisme, Tour de Wallonie, Jens Debusschere, Lotto-Belisol, TournaiQuoi de mieux pour un champion de Belgique qu'ouvrir son palmarès en noir-jaune-rouge dès sa première course professionnelle? Jens Debusschere (Lotto-Belisol), de retour en course depuis sa victoire à Wielsbeke, a triomphé en filou sur la première étape du Tour de Wallonie, conclue ce samedi à Tournai. L'étape, tracée tel un critérium autour des Monts du Tournaisis, ne pouvait finalement pas échapper aux sprinters...

Le scénario de cette étape d'ouverture du Tour de Wallonie semblait couler de source: une échappée matinale, un retour du peloton sous la pression des équipes de sprinters et un emballage massif sur la longue ligne droite tracée aux abords de Tournai. Les côtes aux abords du Mont-de-l'Enclus n'étaient pas suffisamment longues ou abruptes pour faire la différence entre puncheurs. Et le peloton l'avait bien compris en reprenant à 22 kilomètres de l'arrivée les hommes de tête, Zico Waeytens (Topsport Vlaanderen-Baloise), Julien Stassen (Wallonie-Bruxelles) et Thomas Wertz (Color Code-Biowanze), partis pour 100 kilomètres en éclaireurs.

Debusschere: "On a bien travaillé avec Meersman"

Le sprint final ne fut cependant pas aussi fluide qu'attendu. Aucun train n'a vraiment pris le contrôle de la tête du peloton et les sprinters filaient finalement sur toute la largeur vers la ligne d'arrivée. Et dans les 50 derniers mètres, le champion de Belgique Jens Debusschere (Lotto-Belisol) est sorti de la roue de son compatriote Gianni Meersman (Omega Pharma-Quick Step) pour aller le déborder en jetant son vélo. Une première victoire sous le maillot noir-jaune-rouge qui apparaît comme une surprise pour l'intéressé: "J'ai pris quelques jours de vacances avec ma copine en Toscane avant un stage dans les Ardennes avec Gianni (Meersman) justement. Nous avons beaucoup travaillé et cela semble payer!", explique ainsi Debusschere, qui a évité tous les critériums de juillet pour assurer sa condition sur ce Tour de Wallonie.

L'Eneco Tour et le Tour d'Espagne en vue

"Je suis heureux de confirmer cette condition. J'ai gagné beaucoup de reconnaissance avec ce maillot de champion de Belgique", continue le jeune sprinter de Lotto-Belisol qui confirme toutefois qu'il ne restera certainement pas longtemps leader du Tour de Wallonie. Même si un sprint massif est encore attendu sur la deuxième étape, ce dimanche, vers Perwez, Debusschere a déjà annoncé qu'il travaillerait pour Tim Wellens et Maxime Monfort dans les dernières étapes tracées dans les côtes ardennaises. Avant de penser à l'Eneco Tour: "J'y participerai pour soutenir André Greipel". Puis le Tour d'Espagne: "Je serai le sprinter de l'équipe avec Kris Boeckmans". Que la roue continue donc de tourner pour le champion de Belgique!

Résultats de la 1re étape (Frasnes-lez-Anvaing > Tournai,  147.9 km):

Grégory Ienco - Photo: TRW Organisation

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.