Suspendu, Sinkewitz essaye de disputer l'Istrian Spring Trophy: il est arrêté par l'UCI

Catégories : Dopage

cyclisme,patrik sinkewitz,dopage,meridiana kamen,istrian spring trophyCe jeudi s'ouvrait en Croatie l'Istrian Spring Trophy, la plus célèbre épreuve du pays, avec un contre-la-montre de moins de deux kilomètres sur les bords de mer, dans la station balnéaire d'Umag. La cité cosmopolite s'attendait à une grande fête du vélo mais a été le théâtre d'une polémique étonnante. En effet, au départ de l'épreuve croate, la liste des engagés annonçait la participation de... Patrik Sinkewitz, suspendu fin février pour huit années.

Le 24 février dernier, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne avait ainsi donné raison à l'agence allemande antidopage (NADA) en confirmant une suspension de huit ans pour le cycliste allemand Patrik Sinkewitz suite à son contrôle positif aux hormones de croissance en février 2011 sur le Grand Prix de Lugano. Le coureur de 33 ans ne devait donc plus participer à aucune compétition officielle pour les six prochaines années (la suspension est rétro-active). Mais surprise ce jeudi matin: Patrik Sinkewitz était bien au départ de l'Istrian Spring Trophy, épreuve croate de catégorie 2.2, sous le maillot de Meridiana Kamen, qui l'a accueilli en 2012.

Pas de suspension?

L'équipe continentale à licence croate mais au caractère italien espérait ainsi passer outre le jugement du TAS, vu que... Sinkewitz n'avait pas encore reçu d'ordre de suspension de la part de l'Union Cycliste Internationale. C'est Meridiana Kamen qui l'affirmait elle-même sur la page Facebook de la formation. L'organisation de l'Istrian Spring Trophy avait donc donné le dossard N.1 au coureur allemand, troisième de l'épreuve en 2013. Le site road.cc faisait de son côté une découverte étonnante: la course par étapes croate est en fait organisée par... l'équipe Meridiana-Kamen! Ce qui explique cette tentative de placer Sinkewitz sur la liste des partants.

L'UCI réagit en matinée

Finalement, la situation revenait à la normale en fin de matinée, juste avant le départ du prologue dans les rues d'Umag. Un porte-parole de l'Union Cycliste Internationale a confirmé que l'organisation avait interdit le départ de Patrik Sinkewitz sur l'Istrian Spring Trophy. Il ne risque donc pas de revenir dans les pelotons sous peu, malgré la tentative de son équipe. Pourtant, l'homme avait de l'espoir au vu de ses statuts sur sa page Facebook: "Nous n'allons jamais abandonner!", affirmait-il juste avant le départ de l'Istrian Spring Trophy.

Sinkewitz va aller en appel du TAS 

D'ailleurs, l'avocat de Patrik Sinkewitz, Rainer Cherkeh, affirme sur le site Rad-Net, que l'équipe Meridiana-Kamen avait maintes fois demandé à l'UCI si le coureur allemand pouvait prendre le départ de la course croate, sans obtenir la moindre réponse... "Mon client a donc rempli ses obligations envers son équipe en se présentant au départ, pour éviter une rupture de contrat avec Meridiana-Kamen", assure Rainer Cherkeh. L'avocat explique en outre que Patrik Sinkewitz compte faire appel de la décision du TAS de Lausanne devant la Cour fédérale suisse pour un vice de forme. L'affaire n'est donc pas terminée...

Grégory Ienco - Photo: Facebook Patrik Sinkewitz

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.