Tour d'Espagne - #20: Horner va remporter la Vuelta à 41 ans malgré le panache de Nibali

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,vuelta,tour d'espagne,chris horner,vincenzo nibali,astana,radioshack-leopardCette 20e étape, dernière portion de montagne de ce Tour d'Espagne avant l'arrivée madrilène, a simplement été épique à tous les niveaux. Les spectateurs dingues sur l'Alto de l'Angliru et ses pentes à 23%, le brouillard épais qui envahissait le sommet, les attaques incessantes de Vincenzo Nibali (Astana), les retours inattendus d'Alejandro Valverde (Movistar)... Mais au final, c'est l'habituel Chris Horner (RadioShack), qui a attendu le bon moment pour s'enfuir et qui va remporter, c'est désormais une certitude, son premier Grand Tour, à 41 ans, le Tour d'Espagne 2013.

Le résultat aurait pu être tout autre. Au matin de cette avant-dernière étape de la Vuelta, trois secondes seulement séparaient Chris Horner, maillot rouge, de son dauphin, Vincenzo Nibali, qu'il venait de détrôner la veille. L'étape s'annonçait courte, intense, surtout pour sa dernière ascension, le mythique Alto de l'Angliru et ses 10 kilomètres à 10% de moyenne, ainsi que ses nombreux passages à plus de 20%. C'est d'ailleurs pour cette dernière montée que le peloton laissait finalement du champ à 26 coureurs, prêts à affronter ce col en éclaireurs. Car Horner comptait laisser les secondes de bonification (jusqu'à 10 pour le vainqueur) à d'autres coureurs qu'à Nibali... Mais les attaquants matinaux n'ont pas vraiment eu l'occasion  de profiter longtemps de l'Angliru. Seul le Français Kenny Elissonde (FDJ.fr) sortait du lot en allant rechercher Paolo Tiralongo (Astana) dans le col précédent avant de s'échapper et finir les sept derniers kilomètres de l'Angliru en solitaire. C'était suffisant pour conquérir, à 22 ans, le plus beau succès de sa carrière, succédant à Juan José Cobo et Alberto Contador!

Nibali n'a rien lâché et l'a payé

Le Français a en effet eu bien de la chance. Car ce fut la guerre derrière lui! Les Movistar puis les Katusha puis... Vincenzo Nibali lui-même ont lancé la grosse bagarre au pied de ce fameux Alto de l'Angliru. L'Italien ne voulait pas attendre un éventuel sprint pour reconquérir ce maillot rouge qu'il a cédé lors de l'antépénultième étape. Le coureur d'Astana prenait jusqu'à 10 secondes à 8 bornes de l'arrivée mais Chris Horner déployait encore une belle débauche d'énergie pour revenir dans la roue de l'Italien, avec Joaquin Rodriguez (Katusha) et un Alejandro Valverde (Movistar) mal au point. Puis Nibali en remettait une. Puis une autre. Et même lorsque lui et Horner revenaient sur Paolo Tiralongo et Jakob Fuglsang, ses coéquipiers chez Astana, Nibali réessayait de lâcher le vétéran américain qui ne se rasseyait pas pour toujours revenir dans la roue de son rival.

Plus d'une demi-minute d'avance au sommet

Vincenzo Nibali montrait un sacré panache pour aller arracher au dernier moment cette Vuelta mais ces efforts répétés pesaient logiquement au fur et à mesure que le sommet s'approchait. Et à moins de deux kilomètres du sommet, alors que l'Italien songeait certainement à un possible sprint final, Horner décidait de remettre une dent et de laisser Nibali sur place. Prévisible... L'Américain de 41 ans revenait sur les derniers rescapés de l'échappée matinale, à l'exception d'Elissonde, et terminait finalement deuxième de l'étape, avec plus d'une demi-minute d'avance sur Nibali. La confirmation que la victoire était assurée: Horner va remporter le premier Grand Tour de sa carrière à l'aube de ses 42 ans et devient le plus vieux vainqueur d'un Grand Tour dans l'histoire de la Petite reine.

Le 2e meilleur temps de l'Angliru, derrière Heras

Les doutes resteront malgré tout. Notamment lorsque Horner raconte au site Velonews que la seule fois qu'il a eu du mal durant cette Vuelta, c'est lorsqu'il a dû "suivre la roue de Fabian Cancellara lors du contre-la-montre par équipes". Ou lorsqu'on apprend que l'Américain a réalisé le deuxième meilleur temps d'ascension sur l'Angliru, à une minute et dix secondes de... Roberto Heras, en 2000. Ou lorsque Nibali affirme qu'il n'a jamais pu aller "près des 500 watts de puissance lorsque Horner attaque". Mais Chris Horner est bien le vainqueur de cette Vuelta 2013, a remporté deux étapes en attaquant à ses adversaires et a trouvé chaque fois le bon moment pour lâcher ses rivaux. Voilà ce qui a fait la force du leader de RadioShack-Leopard, toujours sans contrat pour 2014. A moins qu'il arrête sur la plus belle victoire de sa carrière longue de 19 saisons maintenant.

Résultats de la 20e étape (Aviles > Alto de l'Angliru, 144.9 km):

1. ELISSONDE, Kenny FDJ.FR 3h 55' 36''
2. HORNER, Christopher RADIOSHACK LEOPARD + 26''
3. VALVERDE, Alejandro MOVISTAR TEAM + 54''
4. NIBALI, Vincenzo ASTANA PRO TEAM + 54''
5. CARDOSO, Andre CAJA RURAL - SEGUROS RGA + 54''
6. NERZ, Dominik BMC RACING TEAM + 54''
7. MENDES, José Joao TEAM NETAPP-ENDURA + 1' 15''
8. RODRIGUEZ, Joaquin KATUSHA TEAM + 1' 45''
9. PAUWELS, Serge OMEGA PHARMA-QUICK STEP CYCLING TEAM + 1' 52''
10. PINOT, Thibaut FDJ.FR + 1' 59''
11. ARROYO, David 3h 57' 35'' + 1' 59''
12. POZZOVIVO, Domenico 3h 57' 56'' + 2' 20''
13. MORENO, Daniel 3h 58' 02'' + 2' 26''
14. SÁNCHEZ, Samuel 3h 58' 02'' + 2' 26''
15. FUGLSANG, Jacob 3h 58' 14'' + 2' 38''
16. KANGERT, Tanel 3h 58' 43'' + 3' 07''
17. INTXAUSTI, Beñat 3h 58' 50'' + 3' 14''
18. MAJKA, Rafal 3h 59' 18'' + 3' 42''
19. ROCHE, Nicolas 3h 59' 18'' + 3' 42''
20. KONIG, Leopold 3h 59' 29'' + 3' 53''
21. HERRADA, José 3h 59' 51'' + 4' 15''
22. NIEVE, Mikel 4h 00' 02'' + 4' 26''
23. TIRALONGO, Paolo 4h 00' 37'' + 5' 01''
24. KISERLOVSKI, Robert 4h 00' 51'' + 5' 15''
25. SÖRENSEN, Chris Anker 4h 01' 25'' + 5' 49''

Classement général provisoire:

1. HORNER, Christopher RADIOSHACK LEOPARD 81h 52' 01''
2. NIBALI, Vincenzo ASTANA PRO TEAM + 37''
3. VALVERDE, Alejandro MOVISTAR TEAM + 1' 36''
4. RODRIGUEZ, Joaquin KATUSHA TEAM + 3' 22''
5. ROCHE, Nicolas TEAM SAXO-TINKOFF + 7' 11''
6. POZZOVIVO, Domenico AG2R LA MONDIALE + 8' 00''
7. PINOT, Thibaut FDJ.FR + 8' 41''
8. SÁNCHEZ, Samuel EUSKALTEL EUSKADI + 9' 51''
9. KONIG, Leopold TEAM NETAPP-ENDURA + 10' 11''
10. MORENO, Daniel KATUSHA TEAM + 13' 11''

Grégory Ienco - Photo: Photo News

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.