GP de Québec: le Canada, nouvelle terre d'accueil de Gesink

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,uci,worldtour,gp de québec,canadaCertes, le Néerlandais Robert Gesink (Belkin) avait déjà remporté le GP de Montréal en 2010 et avait terminé deux fois sur le podium du GP de Québec par le passé. Mais personne ne s'attendait à voir l'habituel grimpeur des Pays-Bas remporter un sprint de puncheurs sur ce même GP de Québec! Gesink a misé sur une tactique audacieuse, préférant attendre les 300 derniers mètres pour lancer son sprint, afin de remporter sa deuxième classique canadienne.

Tous les favoris étaient pourtant présents dans la finale de cette classique particulière, tracée sur 16 tours de 12,6 kilomètres. Sur les côtes de la Montagne et de la Potasse, il ne fallait pas avoir les grosses cuisses dans le dernier tour pour assurer sa place aux avant-postes. Le Néerlandais Niki Terpstra (OPQS) avait lui tenté d'anticiper cette course des favoris en s'échappant dans le final du pénultième tour, en solitaire, en puissance. Pas suffisant cependant: car derrière lui, dans les deux dernières ascensions du jour, le favori slovaque Peter Sagan (Cannondale) dévoilait déjà son jeu à quatre kilomètres du but, sans faire attention aux Sky qui menaient alors le peloton. Le champion de Slovaquie ne pouvait cependant pas compter sur l'aide de ses rivaux... Greg Van Avermaet (BMC), Simon Geschke (Argos), Jürgen Roelandts (Lotto), Ryder Hesjedal (Garmin), Arthur Vichot (FDJ), Robert Gesink (Belkin) ou encore Rui Costa (Movistar) se regardaient tous en chiens de faïence.

Van Avermaet et Sagan se sont trop regardés

Van Avermaet tentait sa chance dans la côte de Potasse, Terpstra réessayait à 600 mètres de l'arrivée... Sans succès. Le sprint était finalement lancé sur toute la largeur de la route. Peter Sagan et Greg Van Avermaet semblaient tous les deux attendre la tout dernière ligne droite pour lancer leur effort. Erreur! Ils devaient s'incliner face à Robert Gesink! Le grimpeur néerlandais, habitué à ce final, menait le groupe de tête durant les 200 derniers mètres et allait s'offrir la deuxième classique canadienne de sa carrière devant le champion de France Arthur Vichot et Greg Van Avermaet. Une performance qui confirme la bonne forme du Batave à deux semaines des championnats du monde, à Florence. Gesink, grimpeur et puncheur, aura en Toscane un terrain correspondant à ses qualités. Et il vient de prouver à Québec qu'il n'avait rien à envier aux classicmen sur des courses d'un jour exigeantes.

Résultats de l'épreuve (Québec > Québec, 201.6 km):

1. Robert Gesink (P-B, Belkin Pro Cycling)
2. Arthur Vichot (Fra, FDJ.fr)
3. Greg Van Avermaet (Bel, BMC Racing Team)
4. Fabian Wegmann (All, Garmin-Sharp)
5. Rui Costa (Por, Movistar)
6. Niki Terpstra (P-B, Omega Pharma-Quick Step)
7. Tom-Jelte Slagter (P-B, Belkin Pro Cycling)
8. Matti Breschel (Dan, Saxo-Tinkoff)
9. Simon Geschke (All, Argos-Shimano)
10. Peter Sagan (Svq, Cannondale)

Gr.I. - Photo: Photo News

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.