Le GW501516, un produit dopant des plus dangereux

Catégories : Dopage

chaperon uci_1024.jpgValery Kaykov, et désormais quatre coureurs participant au Tour du Costa Rica: le GW501516 est en train de faire des ravages dans le monde cycliste. Cette nouvelle substance permettant de lutter contre l’obésité est aujourd’hui utilisée comme produit dopant pour les coureurs qui souhaitent perdre du poids rapidement. Le produit est cependant extrêmement dangereux et peut causer jusqu’à des tumeurs...

Le cyclisme serait-il en train de subir une nouvelle vague de dopage? La petite Reine subit en tout cas les nouvelles dérives de produits interdits sur le marché de la santé. La dernière substance qui fait fureur? Le GW501516, un produit pourtant illicite dans plusieurs pays. Ce nom est en effet aussi barbare que le produit en lui-même. Il permet à celui qui l’ingurgite de perdre des kilos superflus et de la masse graisseuse. Mais une pilule dangereuse pour la santé des patients puisque des tumeurs et des cas de cancer généralisé ont déjà été détectés chez des personnes ayant abusé de cette pilule. Le développement de cette substance par le laboratoire GSK a même été arrêté après la découverte de la toxicité du produit lors de tests précliniques. Cette substance n’a même jamais été homologuée et circule désormais sur le marché noir. Elle peut même être achetée sur Internet via des sites chinois et taiwanais...

Kaykov et quatre coureurs du Tour du Costa Rica positifs

La semaine dernière, l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) prévenait que des dossiers suspects sur ce fameux produit étaient en cours de traitement, notamment concernant des cyclistes. Elle mettait même en garde les sportifs qui souhaitaient utiliser ce produit dangereux, quant à la toxicité et la dangerosité de celui-ci.  Deux jours plus tard, le cas positif du Russe Valery Kaykov, actif chez Rusvelo, était dévoilé. Et le produit incriminé? Le GW501516. Le lendemain, l’organisation Tour du Costa Rica annonçait quatre cas non-négatifs sur son épreuve. Et tous concernaient cette fameuse substance. Les noms des coureurs incriminés mais la positivité des contrôles à ce produit confirme que le cyclisme subit une nouvelle vague de dopage, malheureuse pour son sport. 

Plus efficace que l'Aicar

Le GW501516 serait en fait bien plus efficace que l’Aicar, autre produit permettant une élimination plus rapide de la graisse et considéré comme illicite par l’Agence Mondiale Antidopage (AMA). Et les deux produits combinés ont montré, lors de tests sur les animaux, une amélioration de l'endurance et de la masse musculaire. La fameuse substance du laboratoire GSK serait en outre disponible sur le marché pour des applications en laboratoire. Quelques tours de passe-passe, et vous pouvez acheter librement le GW501516 comme sur le site spécialisé Chemical Services... Voilà pourquoi l’AMA a tenu à mettre en garde les sportifs de la dangerosité de ce produit qui semble se répandre dans les pelotons.

Gr.I. - Photo: 

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.