CB Cyclo-cross - Mol: Klaas Vantornout en vrai champion (complets)

Catégories : Cyclo-cross

cyclisme,cyclo-cross,mol,nys,pauwels,albert,championnat de belgiqueSur les dix dernières années, Sven Nys fut sept fois champion de Belgique. Mol pourrait lui sourire une huitième fois... Tout le débat se trouve concentré sur sa condition, mais aussi sur les atouts de ses adversaires, Albert, Pauwels, Vantornout, et le joker Peeters. Magnifique cross, superbe championnat, bagarre explosive et un nouveau champion de Belgique tout à fait méritant, en la personne de Klaas Vantornout, qu'on attendait sans doute pas sur la plus haute marche du podium, mais qui se justifie par un cross parfait, et une saison idéale. Sven Nys se classe second, juste devant Kevin Pauwels, longtemps à la ramasse.

Afin d'éviter l'encombrement du départ, les élites sans contrat furent lâchés une minute après le professionnels, avec comme conséquences de voir les 17 "super-favoris" s'envoler dans une lutte implacable. Le premier en mouvement ne sera autre que Klaas Vantornout qui met le feu aux poudres dès la deuxième... minute de cross. Une attaque fulgurante, obligeant ses adversaires à dégager les poumons et respirer un bon coup, afin de croire "encore" à leurs chances. Il voit revenir Rob Peeters dans sa roue, et ces deux-là clôtureront la première boucle avec une petite avance sur sept hommes.

Bien évidemment, ces derniers ne se laisseront pas faire, d'autant que l'ambiance dans ce domaine de Mol est assourdissante. Regroupement, mais le grand Klaas n'en veut pas. Il se lève encore une fois sur les pédales, et s'en va seul. La guerre des nerfs débute, la bagarre d'équipes également. Il aut s'organiser, car les SunWeb contrôlent. La chasse est orchestrée, dans cette seconde boucle, par le champion du Monde en personne, flanqué de Rob Peeters, Nys emmenant le reste du groupe. Pendant ce temps, Tom Meeusen subi une crevaison, et perd beaucoup de terrain.

La fin du troisième tour voit encore un regroupement, avec en tête: Peeters, Vantornout, Albert, Nys, Wellens, Pauwels et Aernouts. Deux Fidéa et deux SunWeb pour le reste d'individualités. Et comme un championnat, national comme du monde, est bel et bien une course d'exception, Bart Wellens se permet d'imposer sa loi au groupe de fuyards. N'oublions pas qu'il fut porteur du maillot noir-jaune-rouge à deux reprises ces dix dernières années. on se souvient également que l'an dernier il était hospitalisé lors du CB. Dans les longues parties sablonneuses, il est difficile de reste en machine, et la course à peids devient une autre épreuve. Pauwels connaîtra d'ailleurs quelques problèmes pour suivre, et devra -une fois sur le bitume- faire l'effort pour recoller. ce fut le cas aussi pour Bart Aernouts, qui pointe dans un autre groupe à 20" des premiers. pas à la fête non plus, Denuwelaere, qui accuse un retard de près d'une minute à mi-course.

Cette dernière franchie, le maillot irisé s'empare des commandes, et le premier lâché n'est autre que Kevin Pauwels, suivi de Bart Wellens. Quatre crossmen, Albert, Vantornout, Nys et Peeters font maintenant la loi. Mais on s'accroche, pour se retrouver de nouveau à six, avec le retour de Wellens et Pauwels.  alors qu'on pensait ces deux derniers les "moins" à l'aise, ils claquent une attaque à la fin du sixième circuit. Wellens initie, et Pauwels se montre enfin. Mais le champion du Monde ne s'en laisse pas conter, et ramène les trois autres. Le vieux briscard a mangé du lion, et fait une nouvelle fois explose la tête de cross. Peeters lâche prise. A l'occasion d'un changement de machine, Albert va remettre de l'ordre. Seul Vantornout pourra le suivre, pour les autres Peeters (revenu) demande de l'aide, Nys refuse de passer, Pauwels se contente de suivre, et Wellens prend à son compte la chasse. Il reste 10 minutes de cross, et Sven Nys -tel Ducro- doit absolument se décarcasser pour reprendre 5" au duo. Wellens et Pauwels de nouveau décramponnés.

Magnifique course des cadors des labourés, avec en tête Niels Albert, en embuscade Klaas Vantornout, et en revenir Sven Nys. Comme un cross n'est jamais terminé avant le drapeau, à la cloche, Pauwels et Peeters reprennent du galon, et viennent "embêter" le trio de tête. A cinq pour un demi tour. On s'achemine vers un sprint "massif" pour cette discipline. Tout comme au premier passage, Vantornout attaque, mais ne peut faire le trou, ne fusse que de deux secondes nécessaire à la victoire. Quelques centaines de mètres plus loin, le grand Klaas s'active de nouveau, et cette fois prend résolument la tête. Un changement de machine, cent mètres et Vantornout devient le nouveau champion de Belgique. Malgré un rush final, Sven Nys ne pourra faire mieux que second, mais il revient de maladie, Kevin Pauwels complétera le podium.

.

Robert Genicot

Les résultats:

Elites avec contrat (16 partants)

  1. Klaas Vantornout (Torhout/Sunweb-Napoleon Games) 1u04:02
  2. Sven Nys 0:06
  3. Kevin Pauwels 0:11
  4. Niels Albert 0:13; 5. Rob Peeters 0:18; 6. Bart Wellens 0:32; 7. Bart Aernouts 0:50; 8. Jim Aernouts 1:02; 9. Wietse Bosmans 1:26; 10. Tom Meeusen 1:41; 11. Jan Denuwelaere 3:19; 12. Kenneth Van Compernolle 3:05; 13. Davy Commeyne 7:20

Abandons: Dieter Vanthourenhout, Sven Vanthourenhout, Joeri Adams

Non partant: Vincent Baestaens

Elites sans contrat (37 partants)

  1. Kevin Cant (Wechelderzande) 1u00:05
  2. Kevin Eeckhout 0:39
  3. Dave De Cleyn 0:44
  4. Stef Boden 0:56; 5. Bart Verschueren 1:09; 6. Patrick Gaudy 1:20; 7. Stijn Huys 1:48; 8. Bart Hofman 2:04; 9. Gianni Denolf 2:44; 10. Tom Van den Bosch 2:52; 11. Stijn Penne 3:26; 12. Pieter Ghyllebert op 1 ronde; 13. Mike Thielemans; 14. Dries Pauwels; 15. Tom De Kort; 16. Mathieu Willemyns op 2 ronden; 17. Stijn Mortelmans; 18. Tim Van Nuffel; 19. Edwin De Wit; 20. Toon Devenyns; 21. Ken Smets op 3 ronden; 22. Kenny Maes; 23. Xavier Vanhille op 4 ronden; 24. Cedric Gaudy; 25. Klaas Vankersschaever op 5 ronden; 26. Joachim Janssens; 27. Jochem Danckaers op 6 ronden

Abandons: Sven Beelen, Ben Berden, Kristof Cop, Lorenz Couckuyt, Steven De Decker, Bert De Wispelaere, Sander Elen, Dany Lacroix, Jimmy Tielens, Kendric Van Grembergen

Espoirs (38 partants)

1. Laurens Sweeck (Schriek/KDL Cyclingteam) 51:01

2. Gianni Vermeersch 0:15

3. Wout Van Aert 1:05

4. Diether Sweeck 1:13; 5. Daan Soete; 6. Toon Aerts; 7. Michael Vanthourenhout 1:55; 8. Jens Vandekinderen 2:00; 9. Jens Adams 2:30; 10. Yorben Van Tichelt 2:33; 11. Angelo De Clercq 2:41; 12. Tim Merlier 2:56; 13. Daan Hoeyberghs 3:01; 14. Niels Koyen 3:02; 15. Vinnie Braet 3:21; 16. Ingmar Uytdewilligen 4:29; 17. Berne Vankeirsbilck 4:39; 18. Jelto Veroft 4:47; 19. Bart De Vocht 4:50; 20. Lorenzo Pepermans 5:02; 21. Niels Van den Driessche 5:30; 22. Matthias Van de Velde 5:48; 23. Jeffrey Mellemans 6:06; 24. Stijn Gielen 6:21; 25. Braam Merlier 6:25; 26. Sieën Veestraeten à 1 tour; 27. Glenn Maes; 28. Tim De Schuyter; 29. Bryan Vispoel à 2 tours; 30. Sibe Smets; 31. Arno Brocatus op 3 ronden; 32. Jens Couckuyt; 33. Yelle Leaerts; 34. Rutger La Haye.

Abandons: Pieter Dewitte, Joeri Hofman, Kevin Neirynck, Hendrik Sweeck.

Dames élites (27 partantes)

  1. Sanne Cant (Wechelderzande) 43:15
  2. Ellen Van Loy 1:00
  3. Joyce Vanderbeken 3:21
  4. Githa Michiels 3:58; 5. Karen Verhestraeten 4:54; 6. Hilde Quintens 5:14; 7. Nicole De Bie-Leijten 5:20; 8. Liesbet De Vocht 5:25; 9. Kristien Nelen 5:38; 10. Cindy Bauwens 5:46; 11. Nancy Bober 5:49; 12. Katrien Thijs 5:55; 13. Stephanie De Croock 6:20; 14. Kim Van de Steene 6:45; 15. Gertie Willems 7:07; 16. Anja Geldhof 10:04; 17. Nathalie Nijns à 1 tour; 18. Ilse Vandekinderen; 19. Valerie Boonen; 20. Nele Van Maldeghem à 2 tours; 21. Tine Verdeyen; 22. Katleen Fraeye; 23. Inge Joos à 3 tours; 24. Aurelie Vermeir, 25. Sandie Verriest; 26. Caitlyn La Haye; 27. Maaike Lanssens

Dames jeunes (10 partantes)

  1. Laura Verdonschot (Lommel) 37:18
  2. Femke Van den Driessche 0:57
  3. Eva Maria Palm 1:59
  4. Joyce Heyns 3:34; 5. Axelle Bellaert 3:47; 6. Lara Defour 4:44; 7. Shana Maes 5:08; 8. Meg De Bruyne op 2 ronden; 9. Keshia Verbeeck; 10. Yenthe Boons

 

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.