28/03/2012

3 Jours de La Panne - #2: Kittel plein vent

uci,cyclisme,chavanelLa seconde étape des 3 Jours de la Panne-Coxyde fut disputée sous le même soleil que la veille, chose assez inespérée à cette époque en Belgique. Une échapée matinale, même si le départ fut donné à Zottegem sous le coup de 11h40, et une mise en marche des formations OPQS et FdJ, contrôlées par les Liquigas de Peter Sagan. Le final n'offrait pas de difficulté, si ce n'est le vent de la mer, et c'est naturellement par un sprint massif que se terminait l'étape, avec la victoire de l'Allemand Marcel Kittel (Project 1t4i).


Un trio aux commandes

Comme ce fut le cas pour l'étape initiale, un trio se portait aux commandes dans la première moitié de la course. Andy Cappelle (Accent Jobs Willems), Jonathan Breyne (Landbouwkrediet) et Brian Vandborg (Team Spidertech) firent la balade pour passer les bergs en têt, à savoir le Mesenberg, le Monteberg, le Kemmelberg, le Rodeberg et le Vidaigneberg. Une avance supérieure à 7' fut très vite réduite, alors que les hommes de la Omega Pharma-Quick Step se plièrent en deux pour aider leur leader, Sylvain Chavanel (le champion de France) à accrocher la première place du général. Pour cela, il fallait revenir sur ce trio, mais aussi éclipser le Sagan et ses hommes.

Pas uniquement. La rivalité des équipes belges devait aussi avoir son rôle à jouer, et l'opération semblait intéresser les Lotto-Belisol, placés en embuscade. Alors que l'écart diminuait de deux minutes en quelques kilomètres, on le vit remonter d'une trentaine de secondes en un rien de temps. L'accélération des OPQS ne portait pas ses fruits, tout le monde restait dans les roues, et il était inutile de faire le forcing, à 55 km du drapeau à damiers.

Un travail de sape

Les coureurs se dirigeaient vers La Panne, où se disputera demain la dernière étape (avec une course en ligne le matin, et le traditionnel contre la montre de l'après-midi), et les trois hommes de tête reprenaient encore un peu de temps. A 55 km du terme, ils possèdaient encore 4'22" d'avance sur un peloton groupé. Si l'entente semblait toujours de mise, la fatigue commençait, elle, à pointer. Pas pour tout le monde, semble-t-il. Andy Cappelle, en vue du Rush 1, à Adinkerke, se fit la belle. Lâchant à la régulière ses deux compagnons d'échappée, le coureur d'Accent Jobs-Willems se retrouvait seul, permettant à ses équipiers (Hoste, Goris, Van Dijck, Scheirlinckx, Van Landschoot, Van Groen et Habeaux) s'économiser en vue du final.

Au peloton, on remettait en marche, une seconde fois. Ce fut au tour des Lotto-Belisol d'appuyer sur le champignon, aidés les Europcar, les FdJ, les Katusha et toujours les OPQS. Sous cette accélération, la meute se coupait en deux, et tout comme hier certains devaient perdre pas mal de terrain. Il semblait temps de réagir, car Cappelle possèdait encore près de quatre minutes à 44 km. La chasse ouverte, sur le leader, mais également entre les bordures, et les écarts fondaient comme neige au soleil. Moins de 2 minutes pour Andy, à 38 bornes d'Oostduinkerke.

Le sprint massif ne pouvait être évité

Au premier passage de la ligne, il restait 3 tours de circuits de 11.3 km, 1'25" séparait Cappelle du peloton, emmené par Steve Chainel (FdJ). On s'acheminait tout naturellement vers un sprint massif, et André Greipel, piègé sur incident technique la veille, semblait très attentif en tête du groupe. Cappelle devait commencer à sentir le souffle des adversaires dans la nuque, il n'avait plus que 50" à 30 bornes. Il devait pourtant aller jusqu'au second passage sur la ligne, afin d'empocher les trois Rushes de la journée. Il y parvint, sans top de mal, conservant 36" sur le peloton, mais aller "au bout", il savait que cela relevait du rêve.

Le courageux Andy Cappelle fut repris peu après le troisième passage, alors qu'il restait 11.3 km de course. A cet instant, les formations de sprinters déroulaient, et la bataille de la bonne place commençait. Un grand coup de chapeau à Andy, car lors de la première étape il se montra également. Ce jour fut une très longue envolée, avec en plus les trois rushes à la clé.

Depuis la reprise du fuyard, Sylavain Chavanel ne laisse personne travailler. Des équipiers dans la roue, sous la surveillance des Lotto-Belisol, des Liquigas, des Europcar et se sont les Katusha qui, finalement, emmènent aux 5 km. L'Est étant bien représenté, puisqu'Astana emboîte le pas. Fait de course, Peter Sagan - le maillot blanc- doit lâcher prises. Un grand signe aux caméraman pour ne pas filmer, et ciao.

Bien entendu, chute apparu. En fait, les rails du tram de la Côte se pouvaient être évités par plusieurs coureurs, qui se retrouvèrent au sol. Pas de gravité cependant. Devant, pas le temps de réaliser, et le sprint est bel et bien lancé. Marcel Kittel (Projet 1t4i) fut le plus véloce, en prenant la mesure sur Kristoff et Van Poppel.

Par Robert Genicot

Résultats de la 2e étape (Zottegem > Koksijde-Oostduinkerke, 216 km):

1 Marcel Kittel (Ger) Project 1t4i    
2 Alexander Kristoff (Nor) Katusha Team    
3 Boy Van Poppel (Ned) UnitedHealthcare    
4 Kenny Robert Van Hummel (Ned) Vacansoleil-DCM    
5 André Greipel (Ger) Lotto Belisol Team    
6 Jacopo Guarnieri (Ita) Astana Pro Team    
7 Sébastien Turgot (Fra) Team Europcar    
8 Andre Schulze (Ger) Team NetApp    
9 Said Haddou (Fra) Team Europcar    
10 Alexander Serebryakov (Rus) Team Type 1

 

Classement général:

1 Alexander Kristoff (Nor) Katusha Team 9:24:51  
2 Jacopo Guarnieri (Ita) Astana Pro Team    
3 Maciej Bodnar (Pol) Liquigas-Cannondale 0:00:01  
4 Fabio Sabatini (Ita) Liquigas-Cannondale 0:00:02  
5 Steve Chainel (Fra) FDJ-Big Mat 0:00:04  
6 Sébastien Turgot (Fra) Team Europcar 0:00:06  
7 Elia Favilli (Ita) Farnese Vini - Selle Italia    
8 Baptiste Planckaert (Bel) Landbouwkrediet-Euphony    
9 Tom Van Asbroeck (Bel) Topsport Vlaanderen - Mercator    
10 Egidijus Juodvalkis (Ltu) Landbouwkrediet-Euphony    
11 Yauheni Hutarovich (Blr) FDJ-Big Mat    
12 Valentin Iglinskiy (Kaz) Astana Pro Team    
13 Marcel Sieberg (Ger) Lotto Belisol Team    
14 Jens Keukeleire (Bel) GreenEdge Cycling Team    
15 Maxime Vantomme (Bel) Katusha Team    
16 Danilo Hondo (Ger) Lampre - ISD    
17 Pier Paolo De Negri (Ita) Farnese Vini - Selle Italia    
18 James Van Landschoot (Bel) Accent Jobs - Willems Veranda's    
19 Timon Seubert (Ger) Team NetApp    
20 Bert De Backer (Bel) Project 1t4i    
21 Sylvain Chavanel (Fra) Omega Pharma-Quickstep    
22 Leif Hoste (Bel) Accent Jobs - Willems Veranda's    
23 Vincent Jerome (Fra) Team Europcar    
24 Lieuwe Westra (Ned) Vacansoleil-DCM Pro Cycling Team    
25 Jesse Sergent (NZl) RadioShack-Nissan    
26 Ben Hermans (Bel) RadioShack-Nissan    
27 Mikhail Ignatyev (Rus) Katusha Team    
28 Luca Ascani (Ita) Farnese Vini - Selle Italia    
29 Pieter Jacobs (Bel) Topsport Vlaanderen - Mercator    
30 Stijn Devolder (Bel) Vacansoleil-DCM Pro Cycling Team    
31 Simone Ponzi (Ita) Astana Pro Team    
32 Alan Marangoni (Ita) Liquigas-Cannondale    
33 Dries Devenyns (Bel) Omega Pharma-Quickstep    
34 Assan Bazayev (Kaz) Astana Pro Team    
35 Tom Stamsnijder (Ned) Project 1t4i    
36 Reto Hollenstein (Swi) Team NetApp    
37 Sacha Modolo (Ita) Colnago - CSF Inox    
38 Tim Declercq (Bel) Topsport Vlaanderen - Mercator    
39 Niki Terpstra (Ned) Omega Pharma-Quickstep    
40 Dirk Bellemakers (Ned) Landbouwkrediet-Euphony    
41 Edward King (USA) Liquigas-Cannondale    
42 David Veilleux (Can) Team Europcar    
43 Kevin Hulsmans (Bel) Farnese Vini - Selle Italia    
44 Markel Irizar Arranburu (Spa) RadioShack-Nissan    
45 Daniel Oss (Ita) Liquigas-Cannondale    
46 Luke Durbridge (Aus) GreenEdge Cycling Team    
47 Dmitriy Muravyev (Kaz) Astana Pro Team    
48 Sebastian Langeveld (Ned) GreenEdge Cycling Team    
49 Svein Tuft (Can) GreenEdge Cycling Team    
50 Peter Sagan (Svk) Liquigas-Cannondale 0:01:37  

16:45 Publié dans Route | Commentaires (0) | | | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 

Nos rubriques