Trophée GvA: un classement au temps plutôt que les points

Catégories : Cyclo-cross

cyclo-cross, Trophée Gazet van Antwerpen, Trophée GvA, cyclo-cross, 2012, 2013, Golazo, classementLes idées ne manquent pas depuis de nombreux mois pour offrir une nouvelle jeunesse au cyclo-cross. Mais difficile de se renouveler dans une discipline où les Belges dominent outrageusement les débats et où les leaders filent vers la route, bien plus rentable et sorte de nirvana de la Petite reine. Cependant, Golazo, plus grande boîte d’organisation d’événements sportifs en Belgique, a décidé de moderniser son Trophée Gazet van Antwerpen qui bénéficiera d’un tout nouveau sponsor et d’un nouveau système de classement d’ici l’hiver 2012-2013.

Sven Nys avait proposé un classement combiné entre le VTT, la route et le cyclo-cross; l’Union Cycliste Internationale pensait plutôt à une compétition entre le mountain-bike et le cyclo-cross. Tout le monde a sa petite idée pour tenter de remettre le cyclo-cross sur le haut de l’affiche. Ces initiatives restent cependant compliquées à concrétiser, par manque d’envie, de temps ou d’argent. La discipline hivernale reste surtout destinée aux Belges, et plus particulièrement aux Flamands, alors que les Tchèques, Néerlandais et Américains, nations montantes du cyclo-cross, ont du mal à se distinguer des représentants du plat pays dans les compétitions internationales. Alors, comment vivifier ce sport qui a pourtant un concept court qui devrait plaire dans cette ère de la mondialisation?

Des bonifications et un plafond

Les organisateurs du Trophée Gazet van Antwerpen, soit les dirigeants de Golazo, ont décidé de lancer une initiative étonnante pour la saison prochaine (soit 2012-2013). Au lieu du traditionnel classement par points, déjà utilisé en Superprestige et surtout en Coupe du monde, le Trophée se baserait sur un classement au temps. Comme une course par étapes sur route. Les écarts réels à l’arrivée permettraient d’offrir un classement factuel, avec un plafond toutefois établi à cinq minutes. Les cyclo-crossmen devraient également se battre sur des sprints intermédiaires qui permettront d’obtenir quinze, dix et cinq secondes de bonification (tout comme à l’arrivée) pour les trois premiers. Un véritable Tour de cyclo-cross, à l’image du Tour de ski déjà proposé en ski de fond (huit épreuves à travers diverses stations de ski européennes entre Düsseldorf et Val di Fiemme) par exemple.

Stybar: "cela peut fonctionner"

Ce nouveau classement sera accompagné d’un nouveau sponsor pour les trois prochaines années qui sera dévoilé dans les prochaines semaines. Mais ce concept semble déjà plaire certaines stars, à l’image de Zdenek Stybar, qui sera cependant bien moins sur les circuits la saison prochaine. "Cela peut fonctionner", affirme-t-il à l’agence Belga. "Les coureurs qui préfèrent les gros cyclo-cross auront plus de chances de l’emporter mais les écarts seront également moins importants sur les épreuves rapides. Donc je pense que ça devrait bien fonctionner."

Un sprint intermédiaire intéressant?

L’idée avait déjà partiellement été mise en place par Golazo avec la mise en place de sprints intermédiaires la saison intermédiaire et d’un prix du tour le plus rapide sur chaque cyclo-cross, dès cette saison. Ces deux prix avaient d’ailleurs été remporté par Stybar, réputé comme le plus rapide dans les sprints et les efforts violents. Mais qui ne semblent pas encore intéresser au plus haut point le public qui préfère toujours un bon combat final dans le dernier tour plutôt qu’un sprint entre deux échappés de la première heure au deuxième tour de l’épreuve.

Malgré tout, cette idée de classement au temps risque bien de révolutionner la vision du cyclo-cross. Plus question de penser en terme de place et de la jouer tactique tout au long d’une manche du Trophée GvA, il faudra rouler à fond du premier au dernier tour pour éviter de perdre du temps. On ne risque pas de revivre les combats tactiques jusqu’au dernier tour entre les Sunweb, Nys, Albert et Stybar par exemple. Cela offrira normalement plus de combat... Mais cela, ce sera aux coureurs de le décider ou non dès la saison prochaine. Vivement l’hiver...

Gr.I. - Photo: CC Flickr/Peter Huys

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.