30/01/2012

CM Cyclo-cross Coxyde: Retour sur un sacre démentiel (+photos & videos)

cyclisme,cyclo-cross,uci,coxyde,albert,nys,stybarLe sacre de Niels Albert, hier à Coxyde, ne doit rien à personne. Rappelez-vous son premier titre à Hoogerheide, en 2009. Chez nos amis Néerlandais, le Roi fit également la course en solo. Dans les Dunes de la Mer du Nord, sa tactique résidait à prendre le large, afin de choisir au mieux sa trajectoire, et donc ne pas être pris dans les embouteillages des moins habiles sur sol sablonneux. Tel la mouche du coche, il n'en fit qu'à sa tête. Bien lui en prit, puisque celle-ci fut couronnée.


Cela ne fait pas plaisir à tout le monde, certes. Mais pour les pas contents, il fallait pouvoir contrer ce diable de crossman, avant de pouvoir parler de "hold-up". Parmi ceux-ci, on trouve, bien évidemment, le champion de Belgique, Sven Nys, qui termina à la dernière place des coureurs locaux. Il était venu pour endosser les maillot irisé, il s'en est retourné avec le sentiment d'avoir été trahi, et envisage déjà de mettre fin à sa carrière. Allons Sven, la guerre n'est pas terminée, même si cette bataille fut avortée. Il reste encore un grand rendez-vous en 2012, penses à traverser cette Mer du Nord qui te fit si mal ce dimanche.

La Dune Niels Albert

Rien à faire contre ce diable de rouleur? Pas si sûr, mais on penche vers un scénario catastrophe pour enrayer la machine Zdenek Stybar -car il n'y avait sur la papier que lui pour faire "tomber" les Belges-, et surprendre tout le monde. Un noir-jaune-rouge à l'avant, l'effort devait venir du Tchèque. Ce gars devant devait mener la danse du sable pendant une bonne moitié d'épreuve, et puis les forces en présence devaient se dévoiler. Au lieu de cela, Niels Albert poursuivit sa progression vers la couronne, et personne ne "fut" capable de relancer et venir le rejoindre. Kevin Pauwels, vainqueur de la Coupe du Monde, ne pouvait pas, sans doute en bout de course après une saison bien remplie. Mais aussi de par un mental exécrable ne voulant qu'une chose, faire la "nique" à Nys. On le vit, à deux reprises au moins, faire mine de douleurs aux reins, avant de placer un démarrage et lâcher le Landbouwkrediet.

Le reste de la sélection fut exemplaire, car si ces coureurs pensaient au titre, ils savaient que ce n'était qu'un rêve. Un tout bon Rob Peeters, prenant une médaille inespérée. Tom Meeusen, Klaas Vantornout et Bart Aernouts furent à la hauteur de ce championnat magique. En fait, sept hommes aux qualités de crossmen assurées, et ce n'est pas les autres nations qui le contrediront. Côté Français, Steve Chainel et Francis Mourey savaient à quoi s'attendre, mais il est toutefois dommage d'entendre dire que si le Mondial se serait disputé en France, ils auraient pu viser le Top-5. Ben oui, lorsque l'on voit le circuit de Lièvin, on se demande si la notion de Cyclo-cross est la même pour tout le monde. Si vous faites du rallye, vous ne roulez pas sur des autoroutes. Il faut au minimum des routes étroites, des virages sérés, voir à angle droit, des bosses et des fosses. Pour Lièvin, où Mourey fit 5 et Chainel 9, on parlait plutôt de larges avenues planes, évitant les embouteillages. Chacun son truc, en Belgique un cyclo-cross et une partie de labourés, même si pour l'occurence le sable remplaçait l'herbe.

Louisville (Kentucky) 2013, une autre culture

Pat McQuaid, président de l'UCI, se disait heureux de ce Mondial, tout en déplorant cette hégémonie belge, interdisant la concurrence. Pas dans le fait sportif, reconnaissant la supériorité de la formation de Rudy De Bie, mais il aurait voulu voir un peu plus de "combat" entre les nations. L'an prochain ce sera Louisville, dans le Kentucky aux Etats Unis, qui accueillera les championnats du monde de cyclo-cross. A quelle sauce les corssmen vont-ils être mangés? Les coureurs des USA étaient 6 au départ de Coxyde. Le plus connu dans nos contrées n'est autre que Jonathan Page, qui réalisa son meilleur championnat en 2007 à Hooglede où il termina second. A coxyde, il abandonna au sixième tour, et ses compagnon furent très loin de Niels Albert. Le meilleur classé n'est autre que Ryan Trebon, à 4'02" du vainqueur. Tous les autres furent doublés et redoublés. Powers à 2, Johnson et Driscoll à 3 et Jones à 5 tours. sans doute existe-t-il des tracés spécifiques aux States? Nous verrons dans un an si les autres nations peuvent faire basculer la tendance 2012.

64 coureurs prirent le départ, 59 furent classés, dont 24 dans le même tour qu'Albert, pour une moyenne de 26,72 km/h...

Par Robert Genicot

Voir aussi les résumés des différentes épreuves du week-end: (cliquez sur la catégorie)

Juniors

U23

Dames

Elites

Voir nos albums photos des championnats:

Dames, U23 et Juniors: ICI

Élites: ICI

Et aussi nos vidéos du public venu en masse à Coxyde:

10:34 Publié dans Cyclo-cross | Commentaires (0) | | | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 

Nos rubriques