Dopage: Marcel Kittel impliqué dans une affaire de transfusion sanguine?

Catégories : Dopage

cyclisme, Marcel Kittel, dopage, transfusion sanguine, projet 1t4iLe sprinter allemand Marcel Kittel (Projet 1t4i) semble être dans de beaux draps. Selon le magazine télévisé allemand Sportschau, diffusé par l'ARD, le coureur de 23 ans serait le coureur professionnel impliqué dans une affaire de dopage sanguin. L'agence allemande antidopage (NADA) avait confirmé il y deux semaines qu'elle travaillait sur ce dossier de transfusion sanguine, sans confirmer le nom des coureurs suspectés.

L'ARD a déjà réalisé par le passé de nombreux sujets sur le monde du dopage, notamment concernant les anciens cyclistes professionnels Jan Ullrich et Patrik Sinkewitz. Cette fois, elle s'est intéressé à une nouvelle affaire de tricherie. L'agence allemande antidopage (NADA) avait confirmé voici deux semaines qu'elle enquêtait actuellement sur un dossier de transfusion sanguine dans le milieu cycliste et sportif allemand.

Dopage sanguin grâce aux rayons UV

Finalement, le reportage de l'ARD a révélé que 28 athlètes seraient impliqué dans cette enquête qui s'intéresse à un type spécial de transfusion sanguine. Les sportifs prendraient ainsi leur propre sang afin de le passer sous des rayons ultra-violets, ce qui permettrait de favoriser l'oxygénation des globules rouges, avant de le réinjecter par intraveineuse. Cette technique avait été utilisée dans les années '80 par les sportifs de l'Allemagne de l'Est. Le Dr Andreas Franke, suspendu depuis avril 2011 par le Comité olympique allemand, serait au centre de l'affaire mais a toujours nié les rumeurs de pratiques illicites.

Des champions olympiques impliqués?

Dans les 28 athlètes impliqués dans cette affaire selon la télévision publique allemande, le cycliste Marcel Kittel (Projet 1t4i), vainqueur de 16 courses en 2011 pour sa première année professionnelle, aurait usé de cette technique de dopage tout comme la patineuse de vitesse Claudia Pechstein, déjà suspendue pour anomalies sur son passeport biologique en 2010, et l'athlète Nils Schumann, champion olympique du 800m aux JO 2000 à Sydney.

Iwan Spekenbrink, manager du Projet 1t4i, a toutefois tenu à apporter quelques précisions auprès du site Cyclingnews. Ce dernier a expliqué qu'il n'avait pas été notifié par l'Union cycliste internationale, la NADA ou même la police d'une enquête concernant Kittel. Mais il confirme que le coureur allemand avait été voir le Dr Andreas Franke en 2008 lorsque celui-ci était désigné comme médecin officiel de la sélection olympique et était accrédité pour soigner les sportifs allemands.

"Oui, Kittel a eu un traitement d'UV en 2008"

"Il n'y a jamais eu de payements entre Marcel Kittel et le Dr Franke", affirme Spekenbrink. "Ce qu'il m'a dit, c'est qu'en 2008, il a reçu un traitement d'ultra-violets de la part de ce médecin. Il était malade, il a été envoyé là-bas et le docteur lui a donné ce traitement. Pour Marcel, c'était un médecin normal qui l'aidait quand il était malade. Il semble, de ce que j'ai compris mais je ne suis pas un expert, que cette méthode n'est pas interdite pour l'instant."

Spekenbrink a également rappelé que la formation néerlandaise a une politique très sévère envers toute suspicion de dopage mais qu'il ne voyait pas de raison de prendre des sanctions envers Kittel tant qu'aucun reproche ne lui a été fait au niveau des autorités antidopage. Reste désormais à attendre les futures conclusions de la NADA.

Gr.I. - Photo: Projet 1t4i

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.