TDF - #3: Tyler Farrar magistral, pour Wouter

Catégories : Route

tour de france,cyclisme,maillot jaune,philippe gilbert,thor hushovdÉtape dédiée aux purs sprinters que cette troisième entre Olonne-sur-Mer et Redon (198 km), mais aussi une échappée à cinq débutant au km 1, prenant par le fait des points lors du Super Sprint, au Km 94 et remporté par Mickael Delage (FdJ), où le peloton se pointait avec un retard de 5'55" et qui vit le succès de Cavendish (HTC) qui visiblement annonçait la couleur. L'étape se trminait bien par un sprint massif, mais ni Cavendish, ni Boonen ne se retourèrent aux avant-postes. La formation du mailot jaune faissait un travail intense, emmenée par Thor Hushovd en personne, ammenait magistralement Tyler Farrar pour sa première victoire sur le Tour de France. Il devançait le Français Romain Feillu et l'Espagnol Rojas. Un succès à la gloire de Wouter Weylandt, le meilleur ami de Tyller.

Par Robert Genicot

Une longue échappée, donc, formée de Perez Moreno (Euskaltel), Gutierrez (Movistar), Bouet (AG2R), Terpstra (Quick-Step) et Delage (FdJ) eut jusqu'à 8' d'avance, et dont l'entente ne pouvait être mise en doute. Une avance maximale de plus de huit minutes, mais tout le monde savait qu'il serait très difficile d'éviter le retour du peloton, puisque cette étape était l'une des rares occasions de voir vaincre un sprinter. C'est ainsi que cette belle envolée diminuait d'intensité, une fois le sprint de Saint-Hilaire-De-Chaléons franchi, de par un travail des équipes de sprinters à l'avant du peloton. HTC, voyant que son poulain de Man en forme, Garmin-Cervélo, mais aussi BMC, mettaient en marche et le pointage ne donnait plus que 2'35" aux leaders, alors qu'il restait 65 km à parcourir.

Le seul GPM de la journée, le pont de Saint-Nazaire (reste 55 km) souriait à Mickael Delage, qui prenait un point (à égalité avec Philippe Gilbert...), et l'avance continuait à diminuer. Un peu plus d'une minute quinze à cinquante bornes de Redon. Ce fameux pont fut l'occasion également de voir une cassure au peloton, qui se coupait en deux. Réaction des hommes de HTC, on arrête de lancer la chasse, et on attend les attardés. Ne l'entendant pas de cette oreille, les équipiers du maillot jaune, Thor Hushovd, remettaient une couche et de nouveau des coureurs furent lâchés à l'arrière de la meute. On vit également les Leopard en tête, mais semble-t-il pour enrayer la chasse. De 1' à 43,4 km, l'avance passait à 30" à 35 km et puis elle remontait à 55" dix bornes plus loin. Autrement dit, la bande à Mika reprenait du poil de la bête et semblait pouvoir encore espérer au bouquet final. Espoir sans doute vain, mais pour la beauté du geste cela valait le détour.

L'arche des 20 derniers kilomètres (30"), diverses attaques fleurissaient chez les fuyards, Gutierrez et Delage se retrouvaient seuls en tête. Leurs trois compagnons d'échappée se retrouvaient alors en tenaille, sentant le souffle du peloton dans la nuque. Sous la banderolle des 10 km, les deux hommes de tête ne possédaient plus que 15" d'avance. Belle aventure, surtout pour Mickael Delage qui prenait des points pour les maillots vert et à pois. Le regroupement s'opérait à 9 bornes du drpeau à damiers.

A cet instant, le très long sprint était lancé. Toutes les équipes des "possibles" prenaient les choses en mains. HTC, Katusha, Garmin, Lampré, BMC, Radioshack, Omega Pharma-Lotto et Quick-Step jouent des coudes pour se porter en tête, et l'allure est insoutenable pour certains. Pas de chute, aujourd'hui, avant la ligen fatidique des 3 derniers km. Attaque de Marcato (Vacansoleil) à deux bornes, mais à la flamme le peloton est compact. C'est le maillot jaune, en personne, qui emmène la meute, et Tyler Farrar s'impose, devant Romain Feillu et Rojas.

 

Les résultats:

1. Farrar
2. Feillu
3. Rojas
4. Hinault
5. Cavendish
6. Hushovd
7. Dean
8. Bozic
9. Greipel
10. Engoulvent

Le classement général:

1. Hushovd
2. Millar
3. Evans à 1"
4. Thomas à 4"
5. Gerdemann
6. Hagen
7. Schleck F
8. Schleck A
9. Fuglsang
10. Wiggins

Plus résultats sous peu.

Combativité:

Mickaël Delage

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.