Giro – #7: De Clercq étonne les favoris

Catégories : Route

cyclisme, Giro, Tour d'Italie, Francisco José Ventoso, Movistar, Alessandro Petacchi, Pieter Weening, RabobankPlus courte étape de ce Tour d’Italie, la septième journée transalpine a offert un beau sprint de côte sur les pentes du Montevergine. Dans la région napolitaine, les attaques ont été nombreuses avant qu’un jeune Belge, Bart De Clercq, ne se détache dans les cinq derniers kilomètres pour s’imposer sur le fil devant le reste des favoris.

Pieter Weening (Rabobank), de son côté, conserve le maillot rose.

Pour seulement 110 kilomètres, les attaquants de la première heure étaient évidemment motivés à l’idée de se placer à l’avant et prendre une avance certaine sur le peloton. Ils étaient cinq à obtenir un bon de sortie dès les premières bornes avec Jérôme Pineau (Quick Step) à la manoeuvre en compagnie de Federico Canuti (Colnago), Giovanni Visconti (Farnese Vini), Matteo Montaguti (Ag2r) et Lars Ytting Bak (HTC). Avec trois minutes d’avance au maximum, le quinté de tête ne disposait pas d’une belle marge avant les deux cols de la journée. Le peloton laissait filer et ne s’inquiétait pas trop de ces quelques attaquants…

Hoogerland, un solo de folie

Dans la première ascension de la journée, le Serra della Strada, le quinté gardait une certaine cohésion. Comme dans le peloton où seuls Pierre Cazaux (Euskaltel) et Sebastian Lang (Omega Pharma) tentaient un contre, sans véritable ambition. A tel point que les deux hommes se faisaient avaler dès l’attaque de Johnny Hoogerland (Vacansoleil), motivé pour son anniversaire et malgré une bronchite. Le Néerlandais tentait donc de revenir en solo sur les hommes de tête où Canuti, qui essayait une attaque seul, était vite revenu à la raison suite à une chute. Ainsi, dans la vallée vers Avellino, après un effort terrible, Hoogerland revenait sur le groupe à l’avant. Six hommes pouvaient donc essayer de jouer la victoire, avec deux minutes d’avance sur le peloton.

Les favoris préparaient avec attention le Montevergine et ses 17 kilomètres d’ascension et revenaient logiquement sur la tête de la course. Hoogerland tentait bien de lâcher ses nouveaux compagnons d’échappée mais seuls Visconti et Pineau lâchaient prise. C’était ensuite autour de Bak de faire craquer ses adversaires et de partir en solo vers l’arrivée alors que le peloton n’avait plus que… 15 secondes de retard sur le Danois. Et ce n’étaient pas les attaques répétées de Francis De Greef (Omega Pharma), Ivan Rovny (RadioShack) ou de Mickael Cherel (Ag2r) qui allaient changer la donne.

De Clerc tente son va-tout

Jusqu’à l’offensive du jeune Bart De Clercq (Omega Pharma-Lotto), 24 ans et seulement arrivé chez les pros cette saison. Sur une hésitation du peloton, il prenait rapidement une demi-minute du peloton et conservait longtemps cet avantage malgré le travail des Acqua e Sapone ainsi que les contres, sans succès, de Stefano Pirazzi (Colnago) et Carlos Ochoa (Androni). Mais les deux derniers kilomètres arrivaient et l’avance de De Clercq fondait. Mais le Belge tenait bon, poussant sur les pédales tant qu’il pouvait. Michele Scarponi (Lampre) lançait le sprint entre les favoris à l’arrière mais le coureur italien ne pouvait devancer son adversaire noir-jaune-rouge. De Clercq gagnait sur le fil mais pouvait savourer ce premier succès professionnel.

Résultats de la 7e étape (Maddaloni > Montevergine di Mercogliano, 110 km):

1. Bart De Clercq (Bel, Omega Pharma-Lotto)             en 2h54'47"
2. Michele Scarponi (Ita, Lampre-ISD)
3. Roman Kreuziger (Tch, Astana)
4. Stefano Garzelli (Ita, Acqua e Sapone)
5. Vincenzo Nibali (Ita, Liquigas-Cannondale)
6. Joaquim Rodriguez (Esp, Team Katusha)
7. José Rujano (Ven, Androni Giocattoli-CIPI)
8. Dario Cataldo (Ita, Quick Step)
9. Alberto Contador (Esp, Saxo Bank-Sungard)
10. Christophe Le Mevel (Fra, Garmin-Cervélo)
11. David Arroyo (Esp, Movistar)
12. Steven Kruijswijk (P-B, Rabobank)
13. Francesco Masciarelli (Ita, Astana)
14. Kanstantsin Siutsou (Blr, Team HTC-High Road)
15. John Gadret (Fra, Ag2r-La Mondiale)
16. Emanuele Sella (Ita, Androni Giocattoli-CIPI)
17. Denis Menchov (Rus, Geox-TMC)
18. Domenico Pozzovivo (Ita, Colnago-CSF Inox)
19. Pieter Weening (P-B, Rabobank)
20. Pablo Lastras (Esp, Movistar)
21. Igor Anton (Esp, Euskaltel-Euskadi)
22. Hubert Dupont (Fra, Ag2r-La Mondiale)
23. Thomas Lövkvist (Suè, Team Sky)
24. Marco Pinotti (Ita, Team HTC-High Road)
25. Robert Kiserlovski (Cro, Astana)

Classement général provisoire:

1. Pieter Weening (P-B, Rabobank)                        en 23h09'59"
2. Kanstantsin Siutsou (Blr, Team HTC-High Road) à 0'02"
3. Marco Pinotti (Ita, Team HTC-High Road)
4. Christophe Le Mevel (Fra, Garmin-Cervélo) à 0'05"
5. Michele Scarponi (Ita, Lampre-ISD) à 0'14"
6. Pablo Lastras (Esp, Movistar) à 0'22"
7. Vincenzo Nibali (Ita, Liquigas-Cannondale) à 0'24"
8. Steven Kruijswijk (P-B, Rabobank) à 0'28"
9. Alberto Contador (Esp, Saxo Bank-Sungard) à 0'30"
0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.